Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risques associés à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens au cours de la pneumonie - 29/05/18

Risks associated with the use of non-steroidal anti-inflammatory drugs during pneumonia

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.12.003 
G. Voiriot a, , M. Chalumeau b, c, J. Messika d, D. Basille e, B. Philippe f, J.-D. Ricard d, g, C. Andrejak e, h, V. Jounieaux e, h, O. Sanchez c, i, M. Fartoukh a, j
a Service de réanimation médico-chirurgicale, hôpital Tenon, hôpitaux universitaires de l’Est-Parisien, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
b Service de pédiatrie générale et maladies infectieuses, hôpital universitaire Necker-Enfants–Malades, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 75015 Paris, France 
c Faculté de médecine, université Paris-Descartes-Paris-V, 75006 Paris, France 
d Service de réanimation médico-chirurgicale, hôpital Louis-Mourier, hôpitaux universitaires Paris-Nord-Val-de-Seine, Assistance publique–hôpitaux de Paris, 92700 Colombes, France 
e Service de pneumologie et réanimation respiratoire, centre hospitalier universitaire Amiens-Picardie, 80080 Amiens, France 
f Service de pneumologie, centre hospitalier René-Dubos, 95300 Pontoise, France 
g Faculté de médecine, université Paris-Diderot-Paris-VII, 75013 Paris, France 
h Faculté de médecine, université de Picardie-Jules-Verne, 80025 Amiens, France 
i Service de pneumologie, soins intensifs et endoscopies bronchiques, hôpital européen Georges-Pompidou, hôpitaux universitaires Paris-Ouest, Assistance Publique–hôpitaux de Paris, 75015 Paris, France 
j Faculté de médecine, Sorbonne université Paris, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le traitement ambulatoire de la pneumonie aiguë communautaire (PAC) utilise fréquemment les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), en dehors de toute recommandation et alors qu’aucune donnée scientifique ne soutient leur bénéfice symptomatique par rapport au paracétamol.

État des connaissances

Des données expérimentales suggèrent que les AINS perturbent les fonctions intrinsèques des polynucléaires neutrophiles, limitent leur recrutement locorégional, altèrent la clairance bactérienne et retardent la résolution du processus inflammatoire au cours de l’agression pulmonaire aiguë bactérienne. Au cours des PAC de l’enfant et de l’adulte nécessitant une hospitalisation, des données observationnelles rapportent une association forte et indépendante entre l’exposition aux AINS et la survenue de complications pleuro-pulmonaires (empyème pleural, excavation, abcès). Dans la seule étude où un biais protopathique est pris en compte, cette association persiste. D’autres marqueurs de morbidité ont été décrits, incluant un retard à la prise en charge hospitalière, une durée d’antibiothérapie allongée et un taux de transfert en réanimation majoré.

Perspectives

Des données éclairant les mécanismes biologiques impliqués sont attendues.

Conclusions

L’administration d’AINS au cours du traitement ambulatoire de la PAC constitue probablement le deuxième facteur modifiable de morbidité après l’antibiothérapie inadaptée. Les données existantes incitent à une réévaluation urgente du rapport bénéfice-risque de ces molécules par les autorités de santé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Outpatient treatment of community-acquired pneumonia (CAP) patients with non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) is frequent, although this is not based on clinical recommendations and there is no scientific evidence supporting better symptom relief in comparison to acetaminophen.

State of the art

Experimental data suggest that NSAIDs alter the intrinsic functions of neutrophils, limit their locoregional recruitment, alter bacterial clearance and delay the resolution of inflammatory processes during acute bacterial pulmonary challenge. In hospitalized children and adults with CAP, observational data suggest a strong and independent association between the outpatient exposure to NSAIDs and the occurrence of pleuropulmonary complications (pleural empyema, excavation, and abscess). In the only study taking into account possible protopathic bias, the association still persists. Other markers of morbidity have been described, including delay in hospital management, prolonged antibiotic therapy, and higher transfer rate to an intensive care unit.

Perspectives

Data describing the role of self-medication and the biological mechanisms involved are needed.

Conclusions

Intake of NSAIDs during outpatient treatment of CAP is probably the second modifiable factor of morbidity after inadequate antibiotic therapy. In light of existing data in children and adults, health authorities should urgently reassess the risk-benefit ratio of NSAIDS in CAP.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathie infectieuse, Pneumonie, Anti-inflammatoires non stéroïdiens, Pleurésie, Empyème pleural, Iatrogénie

Keywords : Pneumonia, Community-acquired pneumonia, Non-steroidal anti-inflammatory drugs, Pleural empyema, Pleural effusion, Iatrogenic diseases


Plan


 Soutien : travail réalisé sous l’égide du Groupe pour la recherche et l’enseignement en pneumo-infectiologie (GREPI), groupe de travail de la Société de pneumologie de langue française.


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 4

P. 430-440 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • BCGites après immunothérapie pour cancer de vessie, une pathologie hétérogène: physiopathologie, description clinique, prise en charge diagnostique et thérapeutique
  • L. Levi, M. Groh, N. De Castro, A. Bergeron, F. Schlemmer
| Article suivant Article suivant
  • Cœur droit et altitude
  • R. Naeije

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.