Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cœur droit et altitude - 29/05/18

Altitude and the right heart

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.01.013 
R. Naeije
 Département de cardiologie, hôpital universitaire Erasme, Bruxelles, Belgique 

Department of PhysiologyFaculty of Medicine, Free University of Brussels, 808, Lennik Road, 1070 Brussels, Belgique

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La pression partielle inspiratoire en oxygène diminue avec l’altitude. L’hypoxie provoque une vasoconstriction pulmonaire, qui peut être cause d’hypertension pulmonaire et donc de défaillance cardiaque droite.

État des connaissances

La vasoconstriction pulmonaire hypoxique varie considérablement. L’exposition à l’altitude s’accompagne d’une augmentation de la pression artérielle pulmonaire en proportion de la vasoconstriction initiale. Des échocardiographies réalisées en altitude montrent que la pression artérielle pulmonaire moyenne s’y établit généralement à 20mmHg, soit la limite supérieure de la normale normoxique. La postcharge du ventricule droit n’est alors que modérément augmentée, avec quelques perturbations fonctionnelles démontrées par imagerie, mais préservation d’une adaptation aux contraintes de l’effort physique. Dans moins de 1 % des cas, il y a hypertension pulmonaire hypoxique franche avec ou sans défaillance cardiaque droite.

Perspectives

L’impact pronostique de l’hypertension pulmonaire et des altérations associées de la fonction cardiaque en altitude n’est pas défini. Le traitement de l’hypertension pulmonaire hypoxique repose empiriquement sur une évacuation à une altitude inférieure, sur l’administration d’oxygène et sur la prise de vasodilatateurs pulmonaires. Ces stratégies thérapeutiques ne sont pas rigoureusement validées.

Conclusions

Une défaillance cardiaque droite peut survenir lors d’une exposition à l’altitude. Cette complication rare devrait faire l’objet d’études épidémiologiques et interventionnelles prospectives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Altitude is associated with a decrease in partial pressure of oxygen. Hypoxia induces pulmonary vasoconstriction with subsequent fixed increase in pulmonary artery pressure, and eventual right heart failure.

Current knowledge

High altitude exposure is associated with an increase in pulmonary artery pressure that is proportional to initial vasoconstriction. Echocardiographic evaluations on a large number of subjects show that the altitude-induced increase in pulmonary pressure is generally modest and does not exceed the 25mmHg that are diagnostic of pulmonary hypertension. This does not greatly increase right ventricular afterload, so that imaging of the right ventricle only shows some alterations of indices of systolic or diastolic function, but preserved contractile reserve during exercise. In less than 1% of cases, hypoxic vasoconstriction is strong and may be a cause of severe pulmonary hypertension and right heart failure.

Perspectives

The prognostic relevance of altitude-induced pulmonary hypertension and associated cardiac function alterations is not known. Treatment of hypoxic pulmonary hypertension relies on evacuation to a lower altitude, oxygen and pulmonary vasodilators. These treatment strategies have not been rigorously evaluated.

Conclusions

Altitude may be a cause of right heart failure. This uncommon complication of altitude exposure requires further epidemiological and therapeutic studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Altitude, Hypoxie, hypertension pulmonaire, Défaillance cardiaque, Cœur droit

Keywords : Altitude, Hypoxia, Pulmonary hypertension, Heart failure, Right ventricle


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 4

P. 441-451 - avril 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Risques associés à la prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens au cours de la pneumonie
  • G. Voiriot, M. Chalumeau, J. Messika, D. Basille, B. Philippe, J.-D. Ricard, C. Andrejak, V. Jounieaux, O. Sanchez, M. Fartoukh
| Article suivant Article suivant
  • Mucormycoses pulmonaires au cours des traitements de leucémies aiguës. Analyse rétrospective d’une série de 25 patients
  • D. Caillot, C. Legouge, I. Lafon, E. Ferrant, P.B. Pagès, A. Plocque, L. Estivalet, S. Valot, F. Dalle, H. Abou Hanna, M.-L. Chretien

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.