Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Suivi et prise en charge gynécologique chez les femmes atteintes de mucoviscidose - 15/07/18

Gynecological management and follow-up in women with cystic fibrosis

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.08.004 
C. Rousset-Jablonski a, b, c, , Q. Reynaud a, b, R. Nove-Josserand a, S. Durupt a, I. Durieu a, b
a Centre de ressource et de compétence mucoviscidose, centre hospitalier Lyon-Sud, hospices civils de Lyon, France 
b HESPER EA 7425, university Lyon, université Claude-Bernard-Lyon 1, 69003 Lyon, France 
c Centre Léon-Bérard, 28, rue Laënnec, 69008 Lyon, France 

Auteur correspondant. Service de médecine interne, centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose adultes, hospices civils de Lyon, groupe hospitalier Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France.Service de médecine interne, centre de ressources et de compétences de la mucoviscidose adultes, hospices civils de Lyon, groupe hospitalier Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69310 Pierre-Bénite, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La majorité des femmes atteintes de mucoviscidose atteignent l’âge adulte et doivent bénéficier d’un suivi gynécologique et d’une contraception adaptés.

État des connaissances

Il n’existe pas de contre-indication particulière aux différentes contraceptions liée à la mucoviscidose. L’utilisation des estroprogestatifs est le plus souvent possible, y compris chez les femmes transplantées. En cas de traitement correcteur (visant à corriger le défaut de maturation du canal chlorure), inducteur enzymatique, l’efficacité des contraceptions hormonales n’est pas assurée. En cas de transplantation, le dispositif intra-utérin hormonal doit être préféré au cuivre du fait du risque potentiel d’échec contraceptif et le risque infectieux suivant l’insertion doit être pris en compte. Le dépistage du cancer du col de l’utérus repose sur le frottis cervico-utérin tous les 3 ans entre 25 et 65 ans. Chez les femmes transplantées, à surrisque de dysplasie, le dépistage est annuel et peut débuter plus tôt. La vaccination contre le Papillomavirus humain doit être proposée à toutes les jeunes filles.

Perspectives

Une meilleure information des soignants et patientes sur les questions de santé sexuelle semble utile pour éviter des grossesses non souhaitées, prendre en compte les interactions médicamenteuses, prévenir les pathologies cervicales.

Conclusion

Une prise en charge gynécologique précoce, régulière et spécifique est nécessaire en cas de mucoviscidose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Most women with cystic fibrosis reach adulthood and should have appropriate gynecological follow-up and contraception.

Background

There is no specific contra-indication to any contraception due to cystic fibrosis itself. Combined estrogen-progesterone contraception can be used in most cases (including transplanted women). In case of transplantation, intra-uterine devices should be used carefully (risk of pelvic inflammatory disease, potential risk of contraceptive failure with copper intra-uterine devices). Hormonal contraceptives may not be effective in women taking corrective treatments aiming to correct the maturation defect of the chloride channel. Screening for cervical cancer is recommended with a pap smear every three years for women aged 25–65, but yearly and starting at a younger age among transplanted women who are at higher risk for cervical dysplasia. Human Papillomavirus vaccination should be offered to all young women.

Outlook

Women with cystic fibrosis and health care providers should be better informed on screening and on sexual and reproductive health to avoid unplanned pregnancies, to take into account drug interactions and to prevent cervical disease.

Conclusion

Regular and specific gynecological management is mandatory in cases of cystic fibrosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mucoviscidose, Gynécologie, Dépistage, Contraception

Keywords : Cystic fibrosis, Gynecology, Screening, Contraception


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6

P. 592-603 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • « Substances addictives » : une nouvelle série thématique
  • M. Underner, G. Peiffer, T. Urban
| Article suivant Article suivant
  • Influence de l’anxiété et de la dépression sur les exacerbations au cours de la BPCO
  • M. Underner, A. Cuvelier, G. Peiffer, J. Perriot, N. Jaafari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.