Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Influence de l’anxiété et de la dépression sur les exacerbations au cours de la BPCO - 15/07/18

The influence of anxiety and depression on COPD exacerbations

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.04.004 
M. Underner a, , A. Cuvelier b, c, G. Peiffer d, J. Perriot e, N. Jaafari a
a Unité de recherche clinique, centre hospitalier Henri-Laborit, université de Poitiers, 370, avenue Jacques-Cœur CS 10587, 86021 Poitiers cedex, France 
b Service de pneumologie, oncologie thoracique et soins intensifs respiratoires, centre hospitalier universitaire de Rouen, 76031 Rouen, France 
c Université de Rouen-Normandie, UPRES EA3830 groupe de recherche sur le handicap ventilatoire (GRHV), Institut de recherche et d’innovation biomédicale (IRIB), 76000 Rouen, France 
d Service de pneumologie, centre hospitalier régional Metz-Thionville, 57038 Metz, France 
e Dispensaire Émile-Roux, centre de tabacologie, 63100 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les exacerbations sont fréquentes au cours de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et contribuent à la morbidité et la mortalité de la maladie. La BPCO est également associée à une prévalence élevée de l’anxiété et de la dépression.

Objectifs

Revue systématique de la littérature à propos des données concernant l’association entre anxiété, dépression et exacerbations de la BPCO.

Sources documentaires

Medline sur la période 1980–2017 avec pour mots-clés : chronic obstructive pulmonary disease ou COPD et exacerbation et anxiety ou depression, avec les limites title/abstract ; les langues retenues étaient l’anglais et le français.

Résultats

Parmi 152 articles, 77 résumés sélectionnés ont donné lieu à une double lecture aboutissant à retenir 30 études. La prévalence de l’anxiété et de la dépression variait de 6,7 à 58 % et de 5,5 à 51,5 %, respectivement. Parmi les 30 études de cette revue, 19 (63,3 %) retrouvaient une association positive entre l’anxiété et/ou la dépression et une augmentation du risque d’exacerbations, alors que les 11 autres (36,7 %) ne retrouvaient pas une telle association. L’association entre l’anxiété et/ou la dépression et une augmentation du risque d’exacerbations était beaucoup plus souvent observée dans les études utilisant une définition des exacerbations basée sur les événements (85,7 %) que dans celles basée sur les symptômes (14,3 %). La principale limite de cette revue est l’importante hétérogénéité des études incluses. Une autre limite est la faible proportion de femmes qui y étaient incluses (32,6 %).

Conclusion

L’anxiété et/ou la dépression semblent augmenter le risque d’exacerbations de la BPCO. Toutefois, l’importante hétérogénéité des études fait qu’il est difficile de tirer des conclusions définitives sur cette augmentation de risque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Exacerbations are common during the course of chronic obstructive pulmonary disease (COPD) and contribute to its morbidity and mortality. COPD is also associated with high prevalence of anxiety and depression.

Objectives

A systematic literature review of data on the association between anxiety and/or depression and COPD exacerbations.

Documentary sources

Medline search, for the 1980–2017 period, with the following keywords: “chronic obstructive pulmonary disease” or “COPD” and “exacerbation” and “anxiety” or “depression”; limits: “title/abstract”; the selected languages were English or French.

Results

Among 152 articles, 77 abstracts have been preselected for a dual reading and 30 studies have been finally selected. The prevalence of anxiety and depression ranged from 6.7 to 58% and 5.5 to 51.5%, respectively. Among the 30 studies included in this review, 19 (63.3%) revealed positive associations between anxiety and/or depression and increased risk for exacerbations, although 11 (36.7%) failed to support such an association. The association between anxiety and/or depression and an increased risk of COPD exacerbations was more frequently observed in studies using an event-based definition (85.7%) than in those using a symptom-based definition (14.3%). The main limitation of this review is the high heterogeneity of the studies included. Another limitation is the low rate of women included in this review (32.6%).

Conclusion

Anxiety and/or depression are associated with a greater risk for exacerbations to occur in COPD. However, a high heterogeneity across the published studies makes it difficult to draw any firm conclusions on the amplitude of this increased risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive, Exacerbation de BPCO, Anxiété, Dépression

Keywords : Chronic obstructive pulmonary disease, COPD exacerbation, Anxiety, Depression


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6

P. 604-625 - juin 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Suivi et prise en charge gynécologique chez les femmes atteintes de mucoviscidose
  • C. Rousset-Jablonski, Q. Reynaud, R. Nove-Josserand, S. Durupt, I. Durieu
| Article suivant Article suivant
  • Particularités de la prise en charge non médicamenteuse de la BPCO chez les sujets âgés. Réhabilitation, sevrage tabagique, nutrition et éducation thérapeutique
  • L. Guilleminault, Y. Rolland, A. Didier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.