Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pneumopathie à Aeromonas liée aux noyades - 13/11/18

Near-drowning associated Aeromonas pneumonia

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.08.004 
H. Fouquet , M. Guimas, S. Teulier, H. Testaert, E. Bergot, L. Reviron-Rabec
 Service de pneumologie et oncologie thoracique, CHU de Caen, centre régional de compétence des HTAP sévères, 14033 Caen, France 

Auteur correspondant. Service de pneumologie, CHU de Caen, avenue côte de Nacre, 14033 Caen, France.Service de pneumologie, CHU de Caenavenue côte de NacreCaen14033France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les pneumopathies à Aeromonas, secondaires aux noyades, sont rares, graves et contribuent à la morbi-mortalité des patients.

Observation

Un homme de 30 ans, sans antécédent, noyé dans une mare d’eau, est pris en charge en réanimation médicale, intubé/ventilé. Une antibiothérapie par amoxicilline/acide clavulanique est débutée. Suite à une dégradation respiratoire rapide, dans un contexte fébrile, un scanner thoracique est réalisé et retrouve un syndrome alvéolo-interstitiel bilatéral, motivant la réalisation d’une fibroscopie bronchique. Les cultures des prélèvements reviennent positives à Aeromonas veronii et à Pseudomonas aeruginosa. L’adaptation de l’antibiothérapie aux germes retrouvés permet un sevrage ventilatoire complet.

Conclusion

L’aggravation respiratoire rapide des patients noyés doit faire suspecter une infection pulmonaire à germes respiratoires usuels fréquemment retrouvés dans la ventilation, sans omettre la possibilité de germes plus rares, notamment Aeromonas. Habituellement sensible aux céphalosporines de troisième génération et aux quinolones, Aeromonas sera idéalement recherché sur les prélèvements respiratoires et/ou sur le lieu de la noyade.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Aeromonas pneumonia associated with near-drowning, though uncommon, is serious and a major morbidity factor for patients.

Clinical case

A healthy 30-year-old man nearly drowned in a pound. He was admitted to the medical intensive care unit and required intubation and mechanical ventilation. He was given antibiotic therapy in the form of amoxicillin/clavulanic acid. After a brief stable period post immersion, he rapidly developed fever and respiratory failure. The thoracic scan revealed bilateral alveolar infiltrates and led to a fibreoptic bronchoscopy. Aeromonas veroniiandPseudomonas aeruginosa were found on culture of the bronchial aspirate. A change of antibiotic therapy appropriate to these bacteria led to clinical improvement and allowed complete withdrawal of ventilation.

Conclusion

Rapid respiratory deterioration following near-drowning should raise the suspicion of pulmonary infection with the bacteria usually found in the respiratory tract during ventilation but without overlooking the possibility of unusual organisms, particularly Aeromonas.It is usuallysensitive to third generation cephalosporins and fluoroquinolones. Ideally, Aeromonas should be sought in pulmonary aspirates and samples of the water where immersion occurred.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Noyade, Pneumopathie, Aeromonas

Keywords : Near-drowning, Pneumonia, Aeromonas


Plan


© 2018  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 9

P. 959-962 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une étiologie infectieuse rare d’exacerbation de bronchopneumopathie chronique obstructive
  • A. Khalloufi, A. Ouarssani, M. Er-Rami, H. Fellah, F. Sebti, M.K. Moudden
| Article suivant Article suivant
  • Granulomatose sarcoïdosique survenant sous inhibiteurs de point de contrôle immunitaire
  • G. Faviez, E. Bousquet, A. Rabeau, I. Rouquette, S. Collot, C. Goumarre, N. Meyer, G. Prevot, J. Mazieres

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.