Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

État des lieux de la tuberculose pulmonaire à bacilloscopie positive à Niamey (Niger) - 28/06/19

The current situation with sputum positive pulmonary tuberculosis in Niamey (Niger)

Doi : 10.1016/j.rmr.2018.07.009 
M.M. Assao Neino a, , M.A. Gagara Issoufou b, A.R. Ouédraogo c, K.A. Marcellin b, D.A. Maizoumbou b, S. Mamadou d
a Centre national antituberculeux de Niamey, 4e B clinique médicale Lacouroussou, BP 11653, Niamey, Niger 
b Service de pneumo-phtisiologie de l’Hôpital National Lamordé, Niamey, Niger 
c Service de pneumologie du CHU Yalgado Ouédraogo, Yalgado Ouédraogo, Burkina Faso 
d Laboratoire national de référence VIH/tuberculose, Niamey, Niger 

Auteur correspondant. Service de pneumologie, hôpital Nord, chemin de Bourrely, 13015 Marseille, France.Service de pneumologie, hôpital Nordchemin de BourrelyMarseille13015France

Résumé

La tuberculose est un problème de santé publique et représente le motif d’hospitalisation le plus fréquent en pneumo-phtisiologie dans les pays en développement. Aucune étude sur la tuberculose n’a été réalisée dans le service de pneumo-phtisiologie de l’hôpital National Lamordé (HNL) de Niamey depuis sa création en avril 2009. Le but de notre étude est de faire l’état des lieux sur la tuberculose pulmonaire à microscopie positive (TPM+) pour les nouveaux cas et les retraitements en déterminant leur profil épidémiologique, clinique et thérapeutique. Il s’agissait d’une étude rétrospective sur 4 ans portant sur des dossiers de patients hospitalisés pour TPM+ (433 patients) dans le service de pneumo-phtisiologie de l'HNL, unique centre de référence et de prise en charge des pathologies respiratoires de la capitale du Niger. Sur les 974 patients admis dans le service de pneumo-phtisiologie de l'HNL, 433 patients avaient une tuberculose pulmonaire à microscopie positive (TPM+), nouveaux cas et retraitements, soit 44,5 % des hospitalisations. Les hommes représentaient 76,2 % et le sex-ratio était de 3,20. L’âge moyen des patients était de 42,6 ans avec des extrêmes allant de 2 à 85 ans. Plus de la moitié des malades (54,7 %) provenaient de la région de Niamey et 68,6 % étaient des référés. La tuberculose, le VIH et le tabac étaient les antécédents personnels retrouvés avec respectivement 8,3 %, 6,2 % et 6 %. L’amaigrissement (80,4 %), la toux productive (63 %) et la fièvre (58,7 %) étaient les signes fonctionnels et généraux retrouvés. L’examen des crachats a permis dans 99,8 % des cas de poser le diagnostic et 62,1 % des patients avaient réalisé une radiographie pulmonaire de face avant le début du traitement. Le syndrome cavitaire et le syndrome interstitiel étaient retrouvés dans respectivement 67,3 % et 46,9 % des cas. La sérologie VIH était positive dans 17,1 % des cas. Un régime de traitement pour les nouveaux cas avait été instauré dans 89,6 % des cas et un retraitement dans 10,4 %. Le taux de guérison représentait 74,6 % et la pleurésie (5,6 %) était la complication la plus fréquente. La tuberculose constitue la première cause d’hospitalisation dans le service de pneumo-phtisiologie de l’HNL de Niamey, d’où la nécessité d’éduquer la population et de renforcer la formation des professionnels de santé sur la prise en charge de la tuberculose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Tuberculosis is a major public health problem and the main reason for hospital admission in developing countries. No study of tuberculosis has been undertaken in the pulmonary/tuberculosis service of Lamordé National Hospital in Niamey since its foundation in April 2009. The aim of our study is to assess the current situation of sputum positive new and relapsed cases of tuberculosis and to determine their epidemiological, clinical and therapeutic profiles. It comprised a retrospective four-year study of the records of patients hospitalized for sputum positive pulmonary tuberculosis (433 patients), both new and relapsed cases, in the pulmonary/tuberculosis service of the Lamordé National Hospital. The latter is the unique reference and management centre for lung disease for the capital of Niger. Of the 975 patients admitted to the pulmonary/tuberculosis centre 433 had sputum positive tuberculosis, both new and relapsed cases, making up 44.5% of admissions. 76.2% were male giving a sex ratio of 3.2. The mean age of the patients was 42.6 years with a range of 2–85 years. More than half of the patients (54.7%) came from the Niamey region and 68.6% were referred from there. Antecedents were tuberculosis, HIV infection and smoking in 8.3%, 6.2% and 6%, respectively. Weight loss (80.4%), productive cough (63%) and fever (68%) were the main general and functional signs identified. Sputum examination revealed the diagnosis in 99.8% of cases and 62.1% had a chest X-ray before starting treatment. Cavitation was present in 67.3% and infiltration in 46.9%. Serology for HIV was positive in 17.1%. A treatment regime was instituted in 89.6% of new cases and 10.4% of relapsed cases. The rate of recovery was 74.6% and pleurisy, which was the most common complication, developed in 5.6%. Tuberculosis constitutes the main cause of hospitalization in the pulmonary/tuberculosis service of the Lamordé National Hospital in Niamey. It is therefore necessary to educate the public and reinforce the training of health care professionals in the management of tuberculosis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : TPM+, Épidémiologie, Clinique, HNL Niamey

Keywords : Sputum positive tuberculosis, Epidemiology, Hospital clinic, HNL Niamey


Plan


© 2019  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 578-582 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Critères de qualité pour la transition dans la mucoviscidose en France (suivi des adolescents, des familles et des équipes, pour une transition idéale en mucoviscidose – analyse des pratiques professionnelles)
  • V. Vion Genovese, M. Perceval, L. Buscarlet-Jardine, N. Pinsault, A. Gauchet, V. David, I. Durieu, C. Llerena
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques et prise en charge de l’évolutivité cérébro-méningée des cancers bronchiques dans un contexte de mutation activatrice
  • D. Rouviere, R. Veillon, L. Chaltiel, Y. Simonneau, T. Filleron, J. Milia, N. Guibert, B. Melloni, C. Raherison, A. Didier, J. Mazieres

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.