Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Insertion sur l’exon 19 de l’EGFR : une mutation rare conférant une sensibilité à l’erlotinib ; à propos d’un cas d’adénocarcinome bronchique de stade IV et revue de la littérature - 28/06/19

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.05.030 
C. Techoueyres 1, , A. Tallet 2, C. Collin 2, S. Marchand-Adam 1, 3, É. Pichon 1
1 CHRU de Tours, Service de pneumologie et d’explorations fonctionnelles, 37032 Tours, France 
2 CHRU de Tours, Plateforme de biologie moléculaire des cancers, 37032 Tours, France 
3 Centre d’étude des Pathologies Respiratoires, INSERM U-1100/EA-6305 37032, Faculté de médecine, Université François Rabelais, 37032 Tours, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Certaines mutations de l’epidermal growth factor (EGFR) sont connues pour conférer une sensibilité aux inhibiteurs de tyrosines kinases (TKI). Cependant, en parallèle de l’amélioration des techniques de biologie moléculaires de plus en plus de mutations rares sont décrites pour lesquelles l’efficacité des TKI reste incertaine.

Cas Nous décrivons le cas d’un patient avec un adénocarcinome pulmonaire de stade IV porteur d’une duplication p.Lys739_Ile744dup (c.2214_2231dup), une insertion sur l’exon 19 du gène de l’EGFR présentant une réponse significative et spécifique à l’erlotinib avec un recul de plus de 36 mois. Celle-ci a été retrouvée 5 ans après le diagnostic grâce aux nouvelles techniques de séquençage haut débit, le NGS.

Analyse de la littérature

Les données concernant les mutations rares sont hétérogènes et leur réponse aux TKI semblent inferieurs à celles observées pour les mutations classiques. Dans la littérature, 30 cas présentant des insertions de l’exon 19 sont rapportés. En analysant les données décrites, nous retrouvons un taux de réponse aux TKI de 60,9 %, un taux de contrôle de 91,3 %, une médiane de survie sans progression de 10,4 mois (5–18 mois) et une médiane de survie globale de 24 mois (11 – 32 mois). Ces données semblent comparables aux réponses observées pour les mutations classiques et supérieures aux autres mutations « rares ».

Conclusion

Les insertions de l’exon 19 de l’EGFR, un sous-groupe des mutations rares, semblent conférer une sensibilité aux TKI comparables à celle des mutations classiques. Toutefois les effectifs décrits restent très limités et une discussion au cas par cas en réunion de concertation de biologie moléculaire reste nécessaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer bronchique non à petites cellules, Mutations EGFR, Insertion exon 19, Erlotinib


Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 644-645 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Instantané de la prise en charge des patients asthmatiques sévères en 2018 : expérience du CHU de Nantes
  • D. Hassoun, A. Moui, L. Colas, F.-X. Blanc, A. Magnan
| Article suivant Article suivant
  • Une tumeur endobronchique rare
  • T. Georges, L. Cellerin, C. Sagan, E. Magois, F.-X. Blanc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.