Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pleuropneumopathie à Haemophilus influenzae et thymome : à propos d’un cas - 28/06/19

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.05.033 
L. Moirand 1, , A. Bizieux 1, I. Caby 1, H. Gendreau 1, A. Caristan 2, J.P. Arigon 3, J.P. Clarke 4
1 Service de pneumologie du CHD Vendée, 85000 La Roche sur Yon, France 
2 Service d’hématologie du CHD Vendée, 85000 La Roche sur Yon, France 
3 Chirurgie thoracique et cardiovasculaire, Clinique Saint Augustin, 44600 Nantes, France 
4 Centre médical Erdre, Saint Augustin, 44600 Nantes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Un homme âgé de 58 ans présentant une altération de l’état général depuis quelques mois s’est vu diagnostiqué une masse médiastinale antérieure sur le scanner et l’IRM évoquant un thymome. Avant que la thymectomie ne soit réalisée, il a présenté une pleuro pneumopathie à Haemophilus influenzae. Son bilan biologique retrouvait une lymphopénie (lymphocytes à 0.88 G/L) et l’électrophorèse des protéines a mis en évidence une hypogammaglobulinémie majeure (IgG<3g/l, IgA<0,04g/l et IgM<0,01g/l).

Une diminution des immunoglobulines sériques, une lymphopénie, des antécédents d’infections sinopulmonaires récurrentes ou opportunistes sont des indices cliniques de la présence du syndrome de Good chez les patients atteints de thymome.

Le syndrome de Good est l’association rare d’un thymome et d’une hypoRgammaglobulinémie qui se complique souvent d’infections graves et récidivantes de l’arbre respiratoire notamment à germes encapsulés. Bien qu’il ne représente que 5 % des syndromes parathymiques, son diagnostic est indispensable afin d’éviter des complications infectieuses. Le diagnostic repose sur la réalisation d’une électrophorèse des protéines sériques lors de la découverte d’un thymome. Cet examen sera à répéter, l’hypogammaglobulinémie pouvant n’apparaître que dans un second temps. Ce syndrome ne régressant pas après l’exérèse du thymome, le traitement repose sur des perfusions d’immunoglobulines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 5

P. 646 - mai 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Un kyste peut en cacher un autre
  • D. Hassoun, S. Dirou, C. Sagan, R. Liberge, L. Peuvrel, G. Quereux, A. Magnan, F.X. Blanc
| Article suivant Article suivant
  • À propos d’un cas de pneumopathie interstitielle desquamative liée à l’exposition à des métaux lourds
  • T. Blin, A. De Muret, S. Marchand-Adam

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.