Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact psychologique du suivi post-professionnel amiante à long terme. Quelles conséquences après la déclaration suivie de la reconnaissance d’une maladie professionnelle chez des sujets de la cohorte SPP-A ? - 27/09/19

Psychological impacts of follow up for occupational asbestos exposure. Consequences after compensation for occupational disease in the SPP-A cohort

Doi : 10.1016/j.rmr.2019.06.009 
D. Riblier-Dehen a, , A. Luc b, C. Paris c, d, B. Clin e, f, g, A. Gislard h, i, J.-C. Pairon j, k, l, I. Thaon a, m
a Centre de consultations de pathologies professionnelles, CHRU de Nancy, bâtiment P.-Canton, rue du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b DRCI, département MPI, unité de méthodologie, data management et statistique, CHRU de Nancy, 54000 Nancy, France 
c Service de santé au travail et de pathologie professionnelle et environnementale, CHRU de Rennes, 35033 Rennes, France 
d Inserm, U1085 IRSET, équipe ESTER, 35000 Rennes, France 
e Inserm U1086, « ANTICIPE », 14076 Caen, France 
f Service de santé au travail et pathologie professionnelle, CHU de Caen, 14033 Caen, France 
g Université de Caen Normandie, 14032 Caen, France 
h Normandie université, UNIROUEN, UNICAEN, ABTE, 76000 Rouen, France 
i Centre de consultations de pathologie professionnelle, CHU de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 
j Inserm, U955, équipe 4, 94010 Créteil, France 
k Faculté de médecine, institut Santé-Travail Paris-Est, université Paris-Est Créteil, 94010 Créteil, France 
l Service de pathologies professionnelles et de l’environnement, centre hospitalier intercommunal Créteil, 94010 Créteil, France 
m Équipe MICS, université de Lorraine, APEMAC, 54000 Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

En France, le suivi post-professionnel après une exposition à l’amiante est recommandé. Cette étude recherchait des conséquences psychologiques à long terme, notamment en fonction de la reconnaissance d’une maladie professionnelle.

Méthodes

Dans le cadre d’une étude sur le suivi post-professionnel amiante (SPP-A), les volontaires normands ont été sollicités pour répondre à des auto-questionnaires concernant leur état psychologique aux différentes étapes du suivi, incluant un questionnaire avant puis 6 mois et enfin 18 à 24 mois après le scanner. Les informations recueillies auprès de 622 sujets ont été comparées en fonction du résultat du dépistage et de la reconnaissance d’une maladie professionnelle.

Résultats

La reconnaissance d’une maladie professionnelle est associée à une augmentation de la détresse psychologique à long terme. L’altération de l’état psychologique lors du suivi est plus importante chez les hommes déclarant avoir une maladie professionnelle reconnue. La découverte d’une pathologie en lien avec l’amiante lors du dépistage est associée à une perception moins bonne de l’état de santé général et à une augmentation de la détresse psychologique.

Conclusion

La reconnaissance d’une maladie professionnelle ne semble pas compenser l’impact psychologique négatif lié à la découverte d’une pathologie liée à l’amiante lors du suivi post-professionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In France, long-term follow-up after occupational exposure to asbestos is recommended. This study looked at the psychological consequences in the longer term following a CT-scan, in particular the impact of having received compensation for an occupational disease.

Methods

As part of an asbestos post-exposure survey study (APExS), volunteers from Normandy were asked to complete self-assessment questionnaires about their psychological condition at different points during follow-up, including a psychological questionnaire before, then 6 months, and finally 18 to 24 months after their chest CT-scan. Information collected from 622 individuals were analyzed based on information provided as to the result of the screening and whether they had received compensation for having an occupational disease.

Results

The identification of an occupational disease eligible for compensation is associated with a long term increase in psychological distress. The impact of psychological state during follow-up is greater in men who reported receiving occupational disease compensation. The discovery of an asbestos-related disease during the screening is associated with a negative perception of general health and an increase in psychological distress.

Conclusion

The receipt of compensation of an occupational disease does not seem to compensate for the negative psychological impact related to the discovery of a disease during the asbestos post-exposure follow-up.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Amiante, Maladies professionnelles, Indemnisation, Dépistage, Stress psychologique

Keywords : Asbestos, Occupational diseases, Compensation, Screening, Psychological stress


Plan


 Soutien : Ce projet a été soutenu par la Direction des risques professionnels de la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS), le ministère du Travail et des Relations sociales et l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Convention de coopération de recherche 07-CRD-51 et Projet EST 2006-1-43).


© 2019  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 8

P. 924-936 - octobre 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Transplantation pulmonaire des adénocarcinomes pulmonaires invasifs « lépidiques » : d’une question clinique à une réflexion éthique
  • P. Créquit, J. Cadranel, H. Mal, B. Grigoriu, T. Berghmans
| Article suivant Article suivant
  • Mesure de la capacité de transfert du CO par la méthode de réinspiration chez l’enfant
  • J. Taytard, P. Boizeau, C. Alberti, N. Beydon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.