revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs



Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
page 24 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.036
Communications orales

Susceptibilité aux exacerbations fréquentes chez les patients BPCO : impact des vaccinations et des comorbidités ?
 

E.H. Ouaalaya 1, , A. Bernady 2, J. Casteigt 3, J.M. Dupis 4, C. Nocent-Eijnaini 5, M. Sabatini 5, L. Falque 6, F. Le Guillou 7, L. Nguyen 8, A. Ozier 8, M. Molimard 9, C. Raherison-Semjen 1
1 Université de Bordeaux, INSERM, Bordeaux Population Health Research Center, équipe : EPICENE, UMR1219, Bordeaux, France 
2 Centre de réhabilitation Toki-Eder, Cambo-Les-Bains, France 
3 Cabinet médical, Saint-Médard-En-Jalles, France 
4 Cabinet médical, Pessac, France 
5 CHG de la côte Basque, Bayonne, France 
6 Cabinet médical, Bordeaux, France 
7 Pneumopôle Aunis, La Rochelle, France 
8 Clinique Saint-Augustin, Bordeaux, France 
9 Pharmaco-épidémiologie U1219, université de Bordeaux, Bordeaux, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

La BPCO est une affection fréquente, responsable d’une morbi-mortalité importante, due à la sévérité de l’obstruction bronchique et aux comorbidités cardiovasculaires mais aussi à la fréquence des exacerbations. L’objectif de notre travail était de déterminer les facteurs associés au phénotype exacerbateur fréquent avec un suivi de 3 ans.

Méthodes

Les patients BPCO ont été inclus depuis le 01/01/2014 par leur pneumologue par web questionnaire (cohorte PALOMB). Nous avons analysé la fréquence et les associations d’exacerbation chez 446 patients (sans données manquantes) suivis sur une période de 3 ans. Les données ont été analysées à l’aide de la méthode KmL conçue pour regrouper les données longitudinales et l’analyse receiver operating characteristic (ROC) conçue pour évaluer l’exactitude des prévisions d’un modèle. Des analyses univariées et multivariées ont été réalisées pour étudier les caractéristiques associées aux différents phénotypes.

Résultats

Au total, 2653 patients ayant une BPCO (VEMS/CVF<70 % post-BD) ont été inclus ; 446 patients (65,68 % d’hommes, 35,59 % de fumeurs actuels) ont été suivis durant 3 ans sans aucune données manquantes. Cent vingt et un (27,13 %) patients (avec un âge moyen de 65,83 ; 44,62 % de femmes) avaient deux exacerbations ou plus au cours de l’année précédant leur inclusion (exacerbations fréquentes). Parmi eux 69 (15,47 %) ont également eu des exacerbations fréquentes au cours de la première année de l’étude et 62 (13,9 %) qui sont restés des exacerbateurs fréquents au cours de la deuxième année. Sur la base de notre hypothèse, nous avons pu déterminer quatre phénotypes : le phénotype A (exacerbateurs non fréquents), C (transitoires), B et D (exacerbateurs fréquents). Après ajustement sur les variables de confusion, l’analyse multivariée a montré que les patients qui avaient des exacerbations fréquentes l’année précédant leur inclusion (HR [IC95 %] : 3,72 [2,53–5,49]), une anxiété (HR [IC95 %] : 2,03 [1,24–3,31]) et l’absence de vaccination antigrippale annuelle (HR [IC95 %] : 1,97[1,20–3,24]) restent associées aux phénotypes d’exacerbateurs fréquents (Fig. 1).

Conclusion

Ces résultats montrent que les déterminants les plus importants du phénotype exacerbateur fréquent sont les antécédents d’exacerbations, l’absence de vaccination antigrippale annuelle et l’anxiété. Ces analyses confirment l’existence et la pertinence clinique d’un phénotype d’exacerbateurs fréquents de patients BPCO et le seuil actuellement utilisé pour définir ce phénotype.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre