revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.
  • Si vous êtes abonné, veuillez vous identifier dans la zone 'Mon compte' en haut à droite de l'écran.

  • Si vous souhaitez vous abonner à cette revue, consultez nos tarifs

  • Vous pouvez acheter cet article en Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € TTC Commander
    Pages Iconographies Vidéos Autres
    2 0 0 0


Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Volume 12, numéro 1
pages 44-45 (janvier 2020)
Doi : 10.1016/j.rmra.2019.11.076
Affiches discussion

Le syndrome cachexie – sarcopénie est un déterminant de la survie chez les patients atteints d’un cancer non à petites cellules traités par inhibiteurs des points de contrôle immunitaires
 

J.L. Pujol 1, , A. Coffy 1, S. Jean-Baptiste 2, E. Palaysi 2, J.P. Daures 1, S. Bommart 1, B. Roch 1
1 INSERM, Montpellier, France 
2 Centre hospitalier universitaire de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Introduction

Les changements métaboliques associés au syndrome cachexie - sarcopénie peuvent réguler négativement l’immunité anti-tumorale. Nous avons émis l’hypothèse que ce syndrome réduisait l’efficacité des inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (IPCI) pour les patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC).

Méthodes

Les enregistrements de 142 patients CBNPC consécutifs ayant reçu un IPCI anti-PD-1 lors d’une première ligne ou en deuxième intention ont été examinés. L’évaluation de la réponse selon RECIST 1.1 a été réalisée à la huitième semaine d’immunothérapie. La cachexie avant traitement était définie comme une perte de poids corporel de 5 % ou plus au cours des 6 mois précédents. La sarcopénie a été estimée par l’indice de masse musculaire squelettique au niveau de la 3e lombaire (mIMS) et a été évaluée avant l’immunothérapie et à la huitième semaine. Une diminution de 5 % ou plus du mIMS était considérée comme une sarcopénie évolutive. Les critères d’évaluation étaient le taux de contrôle de la maladie à la 8e semaine, l’absence de progression (SSP) et la survie globale (SG). Le modèle de régression logistique et le modèle de Cox ont pris en compte d’autres covariables connues pour influer sur l’efficacité de l’IPCI, en particulier le score de cellules tumorales PD-L1 positives, l’indice de performance et les mutations somatiques courantes.

Résultats

En analyse multivariée, le syndrome cachexie - sarcopénie réduisait la probabilité d’achever un contrôle de la maladie à la 8e semaine et il était associé à une survie plus brève. Les patients sans cachexie avaient une meilleure probabilité d’atteindre un contrôle de la maladie en comparaison avec ceux ayant perdu 5 % ou plus de leur poids corporel (59,9 % et 41,1 %, respectivement ; odds ratio [intervalle de confiance (IC95 %)] : 2,60 [1,03 ; 6,58]). Les patients atteints de cachexie présentaient un SG plus brève que ceux sans cachexie (ratios de risque [HR] (IC95 %) : 6,26 [2,23 ; 17,57]). Les patients atteint d’une sarcopénie évolutive présentaient une SSP et une OS plus courtes, avec HR (IC95 %) : 2,45 (1,09 ; 5,53) et 3,87 (1,60 ; 9,34) respectivement.

Conclusion

Le syndrome cachexie-sarcopénie influence négativement le devenir clinique des patients sous traitement par IPCI anti-PD-1.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.


© 2019  Publié par Elsevier Masson SAS.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

Accès au texte (HTML) Accès au texte (HTML)
PDF Accès au texte (PDF)
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre