Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Un épanchement pleural liquidien compliquant une chambre à cathéter implantable - 31/03/08

Doi : RMR-09-2006-23-4-0761-8425-101019-20064041 

A. Blanc [1],

V. Litique [1],

E. Weitzenblum [1],

R. Kessler [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les chambres à cathéter implantables (CCI) sont un outil essentiel pour les traitements intra-veineux (IV) répétés.

Observations

Madame F., 76 ans, est suivie pour une dilatation de bronches traitée par des cures d'antibiothérapie. En raison d'un faible capital veineux, une CCI est mise en place. La pose se déroule sans incident, ainsi que les injections ultérieures d'antibiotiques. Trois ans après, une nouvelle antibiothérapie IV est prescrite. Devant l'absence de reflux sanguin noté lors de la ponction de la CCI, nous contrôlons sur le cliché du thorax la bonne position du cathéter. La patiente rapporte des douleurs de l'épaule droite survenant à chaque perfusion. La radiographie thoracique met en évidence un épanchement pleural liquidien. La brutalité d'apparition de cet épanchement, l'absence de signes infectieux et la bonne tolérance clinique, nous font suspecter une extravasation pleurale des perfusions d'antibiotiques à partir de la CCI. La ponction pleurale ramène 1 400 cc d'un liquide « aqueux ». L'opacification de la CCI confirme l'extravasation intra-pleurale du produit de contraste injecté.

Conclusion

En cas d'utilisation d'une CCI, il faut avoir à l'esprit la possibilité de complications pleurales tardives.

Abstract

Pleural effusion complicating a totally implanted venous device

Introduction

Totally implanted venous devices (TIVD) are an essential tool for repeated intravenous treatments such as chemotherapy for cancer and antibiotics for cystic fibrosis.

Case report

A woman of 76 years was treated for bronchiectasis, colonised by Pseudomonas aeruginosa, with courses of intravenous antibiotics. On account of poor peripheral veins a TIVD was implanted. The implantation and subsequent antibiotic injections were uncomplicated. Three years later a further course of antibiotics was prescribed. As no reflux of blood was obtained on puncturing the device the position of the catheter was checked radiologically. The patient complained of right shoulder pain following each infusion. The chest x-ray showed a pleural effusion. The sudden onset of the effusion, the absence of signs of infection and the patient's good clinical condition suggested pleural extravasation of the antibiotic infusion from the TIVD. Pleural aspiration yielded 1400 mls of watery fluid. Injection of contrast into the TIVD confirmed intra-pleural extravasation.

Conclusion

When using a TIVD it is important to bear in mind the possibility of late pleural complications.


Mots clés : Iatrogénie , Pleurésie , Migration de chambre à cathéter implantable

Keywords: Iatrogenic disease , Pleurisy , Totally implanted venous access device


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 4

P. 363-366 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Dyspnée sévère chez un patient présentant une bronchite chronique
  • B. Chenuel, P. Haouzi
| Article suivant Article suivant
  • La forme pseudo-alvéolaire de la sarcoïdose : un piège diagnostique à ne pas méconnaître
  • A. Ibn Sellam, R. Zahraoui, M. Soualhi, A. Chaibainou, J. Benamor, J.E. Bourkadi, G. Iraqi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.