Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apnées centrales induites sous traitement par orthèse d'avancée mandibulaire - 31/03/08

Doi : RMR-11-2006-23-5-0761-8425-101019-20064167 

L. Gindre [1],

F. Gagnadoux [1],

N. Meslier [1],

B. Fleury [2],

J.M. Gustin [3],

J.L. Racineux [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les orthèses d'avancée mandibulaire (OAM) sont apparues au cours de la dernière décennie comme une alternative à la pression positive continue (PPC) dans le traitement du syndrome d'apnées obstructives du sommeil (SAOS). Les effets secondaires locaux des OAM sont fréquents et habituellement mineurs.

Observations

Les auteurs rapportent le cas d'un patient aux antécédents d'arythmie complète par fibrillation auriculaire (AC/FA) ayant un SAOS modéré dépendant de la position qui a développé des apnées centrales au cours d'un traitement par une OAM bi-bloc. Les apnées centrales survenaient préférentiellement en décubitus dorsal et leur nombre augmentait avec le niveau d'avancée mandibulaire. Plusieurs hypothèses sont formulées par les auteurs pour expliquer l'apparition d'apnées centrales sous OAM. Une avancée mandibulaire excessive a pu entraîner une ouverture buccale responsable d'un rétrécissement du calibre pharyngé et d'une instabilité ventilatoire. La fragmentation du sommeil qui augmentait avec le niveau d'avancée mandibulaire a pu également contribuer à l'instabilité ventilatoire favorisant la survenue d'apnées centrales. L'AC/FA a pu constituer un facteur de susceptibilité à l'installation d'une ventilation périodique.

Conclusion

Notre cas clinique souligne l'importance des enregistrements nocturnes de suivi au cours de l'avancée mandibulaire progressive.

Abstract

Central apnoeas developing during treatment with a mandibular advancement device

Introduction

Mandibular advancement (MA) has emerged over the last decade as an alternative solution to nasal continuous airway pressure (nCPAP) for the treatment of obstructive sleep apnea syndrome (OSAS).

Observation

We report the case of a patient with history of chronic atrial fibrillation and moderate supine-dependent OSAS in whom central sleep apneas developed during treatment by a bi-bloc MA device. Central apneas increased with the level of MA and preferentially occurred in the supine position. We hypothesized that mouth opening under excessive mandibular advancement in supine position may have led to pharyngeal narrowing at the base of the tongue and potentially unstable ventilation. Sleep fragmentation that enhanced during progressive MA may also have compromised ventilatory control stability in our patient. Finally, chronic atrial fibrillation may have predisposed to central sleep apneas.

Conclusion

Our case report highlights the importance of follow-up nocturnal recordings during progressive MA.


Mots clés : Apnées centrales , Apnées obstructives , Traitement , Avancée mandibulaire , Orthèses , Effets secondaires

Keywords: Central sleep apneas , Obstructive sleep apneas , Treatment , Mandibular advancement , Oral appliance , Side effects


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 23 - N° 5

P. 477-480 - novembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hémoptysies chez un jeune homme
  • O. Gilbert, D. Mathieu, O. Hanquet, I. Lardinois, P. Cornut, P. Pierard, A. Van Meerhaeghe
| Article suivant Article suivant
  • Image cavitaire intrathoracique trompeuse
  • M. Bourguiba, F. Chermiti Ben Abdallah, I. Drira, H. Fennira, S. Maalej, A. Ayadi, F. Mezni, H. Djilani, A. Ben Kheder

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.