Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Titration du niveau de pression positive efficace dans le traitement du syndrome d'apnées obstructives du sommeil par pression positive continue - 16/04/08

Doi : RMR-05-2000-17-2-0761-8425-101019-ART61 

J. Paquereau [1],

F. Caron [2],

D. Lemerre [2],

J.-C. Meurice [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Positive pressure titration in the treatment of obstructive sleep apnea syndrome using continuous airway positive pressure

The efficacy of continuous airway positive pressure ventilation with a nasal mask mainly depends on the appropriateness of the effective positive pressure level. Conventionally, this level is determined from polysomnographic recordings using progressively increasing pressure levels to determine the point where episodes of apnea, hypopnea and snoring regress in all sleep phases and in all body positions. Since the first description of this method, many other titration methods have been proposed. Some use sophisticated signals such as the analysis of respiratory exertion level or limitation of inspiratory flow to provide a more precise titration which is particularly useful in cases where the classical titration method is insufficiently effective. Inversely, simplified methods have been examined from an economic point of view. These methods do not require the presence of a technician in a specialized laboratory where the waiting list for diagnostic tests is often long. Recordings during naps or short nights have been proposed for the more severe cases. Likewise titrations during simple polygraphy recordings or with an autoCPAP device have been shown to be effective in one-night laboratory recordings. Much work remains to be done to determine the effectiveness of these methods when used in the patient's home as well the long-term effects.

Abstract

L'efficacité de la ventilation en pression positive continue au masque nasal dépend principalement de la qualité de la détermination du niveau de pression positive efficace. Conventionnellement, celui-ci doit être déterminé au cours d'un enregistrement polysomnographique, par augmentation progressive du niveau de pression afin d'obtenir une régression des apnées, des hypopnées et des ronflements, dans tous les stades de sommeil et toutes les positions du corps. Depuis cette description princeps, de nombreuses modalités de titration ont été proposées. Certaines d'entre elles ont permis, grâce à l'utilisation de signaux sophistiqués tels que l'analyse de l'effort respiratoire ou la recherche de limitation de débit inspiratoire, d'affiner la précision de cette titration, particulièrement utile en cas d'efficacité incomplète de la titration classique. A l'inverse, des méthodes simplifiées ont été étudiées dans un but économique et afin de tenter d'éviter la présence systématique d'un technicien, au sein de laboratoires dont la liste d'attente est déjà surchargée par les enregistrements diagnostiques. C'est ainsi que les techniques d'enregistrement de sieste ou d'enregistrement en nuit partagée ont été proposées dans les cas les plus sévères. De même, les titrations lors de simple polygraphie de ventilation ou à l'aide d'appareil d'autoPPC ont montré leur efficacité au cours d'une nuit d'enregistrement en laboratoire. D'importantes études sont encore à venir afin de préciser leur efficacité en utilisation à domicile, et les résultats à long terme sont encore peu nombreux.


Mots clés : Titration. , Pression positive continue. , Syndrome d'apnées obstructives du sommeil.

Keywords: Titration. , Continuous positive pressure. , Obstructive sleep apnea syndrome.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 2

P. 459 - mai 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les muscles respiratoires dans l'emphysème
  • M. Cassart, M. Estenne
| Article suivant Article suivant
  • Suivi de 248 patients présentant un syndrome d'apnée du sommeil traités par pression positive continue entre 1990 et 1995
  • L. Lacassagne, A. Didier, S. Doussau, M. Murris-Espin, P. Birot, J.-P. Charlet, K.-S. Thach, M. Tiberge, J.-R. Paoli, J.-J. Pessey, P. Léophonte

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.