Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Complications post opératoires après radiochimiothérapie ou chimiothérapie des cancers bronchiques - 16/04/08

Doi : RMR-12-2000-17-6-0761-8425-101019-ART4 

C. Doddoli [1],

P. Thomas [ et 3],

M. Reynaud-Gaubert [ et 3],

R. Giudicelli [1],

L. Papazian [ et 3],

P. Fuentes [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Post-operative complications after radiochemotherapy or chemotherapy for lung cancer

Objective

The purpose of this study was to evaluate the risk of lung cancer surgery, following induction chemo and/or radiotherapy.

Methods

This retrospective study included 69 patients treated from January 1990 to January 1998 for a primary lung cancer in whom surgery had been performed after induction treatment. Surgery had not been considered initially for the following reasons: N2 disease (IIIA; n = 25), temporary functional impairment (2 stages IB and 2 stages IIIA [N2]; n = 4); doubtful resectability (stage IIIB [T4]; n = 40). The medical regimen resulted in combined radio-chemotherapy in 43 patients who received 2 to 4 cycles of chemotherapy (average = 2.9 ± 0.8 cycles) and 43 ± 8 Gy (20 to 60 Gy), or chemotherapy alone in 26 patients (3 ± 0.7 cycles).

Results

Exploratory thoracotomy was performed in 4 patients (6 %). The in-hospital mortality was 9 % (n = 6) from respiratory origin in all cases. There were 4 reoperations (6 %): 3 for bronchial fistula and 1 for bleeding. Thirty five patients (51 %) required blood transfusion (4.5 ± 3.8 cell packs). The incidence of early and delayed bronchial fistula after pneumonectomy was 15 %. Thirteen patients had a postoperative pneumonia (19 %).

Conclusion

Surgery for lung cancer after induction chemo and/or radiotherapy is associated with an increased risk. While the mortality seems "acceptable", the morbidity rate however is high.

Abstract

Objectifs

Evaluer la morbi-mortalité postopératoire de la chirurgie des cancers bronchiques après radiochimiothérapie ou chimiothérapie.

Matériel et méthodes

Analyse rétrospective sur la période de janvier 1990 à janvier 1998 de 69 malades, atteint d'un cancer bronchique primitif et opéré en seconde intention, en raison d'une tumeur d'extirpabilité douteuse (IIIB [T4] ; n = 40), de la présence d'adénopathies médiastinales (stades IIIA [N2] ; n = 25) et d'une contre indication fonctionnelle temporaire (2 stade IB et 2 stades IIIA [N2] ; n = 4). Une radiochimiothérapie avait été pratiquée chez 43 malades qui avaient reçus de 2 à 4 cures (moy 2,9 ± 0,8 cures) et 43 ± 8 Gy (de 20 à 60 Gy). Vingt six malades avaient eu une chimiothérapie exclusive (3 ± 0,7 cures).

Résultats

Le taux de résécabilité a été de 94 %. La mortalité intra-hospitalière a été de 9 % (n = 6), toujours d'origine respiratoire. Il y a eu 4 réinterventions immédiates (6 %), pour hémorragie ou fistule bronchique. Trente-cinq malades (51 %) ont eu une transfusion sanguine péri-opératoire, d'en moyenne 4,5 ± 3,8 unités de concentrés globulaires. Le taux de fistule bronchique après pneumonectomie a été de 15 % (n = 5). Treize malades ont eu une pneumopathie postopératoire (19 %).

Conclusion

La chirurgie après traitement oncologique néoadjuvant est associée à un risque postopératoire majoré. Si la mortalité paraît « acceptable », en revanche la morbidité postopératoire est élevée.


Mots clés : Cancer. , Chirurgie. , Radiothérapie. , Chimiothérapie. , Néoadjuvant. , Complications.

Keywords: Cancer. , Surgery. , Radiotherapy. , Chemotherapy. , Neoadjuvant. , Complications.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 17 - N° 6

P. 1081 - décembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratégie pour le diagnostic précoce de l'atteinte pulmonaire dans la sclérodermie systémique
  • E. Diot, C. Valat, E. Boissinot, B. Giraudeau, E. Asquier, J.L. Guilmot, E. Lemarié, P. Diot
| Article suivant Article suivant
  • Pronostic à l'âge adulte de l'asthme de l'adolescent
  • F. Rancé, H. Bataille, F. Brémont, J.L. Rittié, G. Dutau, A. Didier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.