Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Liposarcome myxoïde pulmonaire primitif de découverte fortuite - 16/04/08

Doi : RMR-06-2001-18-3-0761-8425-101019-ART15 

M. Ouedraogo [1],

S.M. Ouedraogo [2],

C. Lougue [3],

R. Cisse [3],

E. Birba [1],

G. Badoum [1],

A. Zigani [1],

G. Auregan [1],

O. Bical [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Primary pulmonary myxoid liposarcoma: a fortuitous discovery

We report a fortuitous discovery of primary pulmonary myxoid liposarcoma in an HIV-positive patient.

Primary pulmonary localizations are uncommon. Generally, pulmonary localizations are metastatic. There is a male predominance and diagnosis is generally made around 40 years of age.

The two main features of liposarcoma are the large tumor size and the complex histology that evolves over time. Pathology findings are rarely reproducible and vary from one pathologist to another.

Macroscopically, liposarcomas can mimic benign tumors. The risk of recurrence is high after simple enucleation due to microscopic extracapsular extensions.

Surgery remains the predominant treatment. Wide complete excision, if possible, provides long-term survival.

Abstract

Nous rapportons une observation de liposarcome myxoïde pulmonaire primitif, chez un patient VIH Négatif, de découverte fortuite.

Les localisations pulmonaires primitives sont rares. Généralement il s'agit de métastases. Aucune prédisposition géographique ou sociale n'est connue. L'âge moyen de découverte se situe autour de 40 ans et ces tumeurs touchent aussi bien l'homme que la femme.

Les deux principales caractéristiques du liposarcome sont sa grande taille et son histologie complexe, très évolutive dans le temps et peu reproductible d'un anatomo-pathologiste à l'autre.

Généralement, l'aspect macroscopique des liposarcomes peut en imposer pour une tumeur bénigne. Le risque de récidive est élevé après simple énucléation, en raison des prolongements microscopiques extracapsulaires.

La chirurgie reste la méthode thérapeutique dominante. Une exérèse large si elle est possible et complète garantit une longue survie.


Mots clés : Liposarcome. , Myxoïde. , Pulmonaire. , Primitif.

Keywords: Liposarcoma. , Myxoid tumor. , Lung disease. , Primary lung disease.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 3

P. 315 - juillet 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mucormycose pulmonaire : intérêt des aérosols d'amphotéricine B ?
  • A. Furco, B. Mouchet, M. Carbonnelle, H. Vallerand
| Article suivant Article suivant
  • Histiocytofibrome malin primitif de la plèvre
  • H. Kabiri, Y. Elfakir, F. Kettani, P. Validire, A. El Meslout, A. Benosman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.