Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Antibiothérapie par voie générale en pratique courante : - 16/04/08

Doi : RMR-12-2001-18-6-0761-8425-101019-ART20 

Agence Française de Sécurité Sanitaire Des Produits de Santé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!


Dans ce numéro, la Revue des Maladies Respiratoires publie une série de recommandations de bonne pratique (RBP) établie par l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS) à propos de l'antibiothérapie par voie en générale en pratique courante au cours de deux affections qui concernent très directement le pneumologue et le pneumo-pédiatre, les infections respiratoires basses de l'enfant et les exacerbations de bronchite chronique. Trois autres recommandations sont disponibles - otite moyenne aiguë, sinusite aiguë de l'adulte, sinusite aiguë de l'enfant-. Elles ne sont pas directement pneumologiques, mais il est clair qu'elle ne peuvent qu'intéresser et concerner le pneumologue et le pneumo-pédiatre en pratique quotidienne. Elles feront éventuellement l'objet d'une publication ultérieure, selon l'espace disponible.

Ces recommandations sont distinctes des textes de consensus établis par les sociétés savantes, dont certains, sur des sujets proches, ont fait l'objet d'une publication dans la Revue récemment ( Rev Mal Respir , 2001, 18, 337-350). Ceci ne signifie pas qu'il n'y ait contradiction entre les deux sources d'information, du fait des méthodologies employées et des experts impliqués. Au contraire, et heureusement, il existe une certaine redondance entre ces documents, et il est clair que dans le futur tous les organismes en cause dans l'élaboration des recommandations, sociétés savantes et agences, conjugueront leurs efforts pour des documents communs. Les recommandations de l'AFSSAPS ont une valeur officielle qui justifie absolument qu'elles soient diffusées aussi largement que possible auprès du public médical concerné. C'est leur contenu qui servira à l'élaboration des futures références médicales opposables sur les sujets concernés. Au nom de la Société de Pneumologie de Langue Française dont elle est l'organe officiel, la Revue des Maladies Respiratoires remercie l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé de l'avoir autorisée à reproduire ces textes. Ils sont disponibles, avec l'argumentaire contenant les références bibliographiques, sur le site internet de l'AFSSAPS ( cliquez ici), et également grâce à un lien mis en place sur le site internet de la SPLF ( cliquez ici).

Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 6

P. 671-676 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réactivation de la tuberculose après traitement antirétroviral chez un patient VIH
  • H. Harmouche, A. Bourgarit, D. Farge, D. Sereni
| Article suivant Article suivant
  • Antibiothérapie par voie générale en pratique courante :

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.