Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réorganisation des soins en cancérologie et chimiothérapie au domicile - 16/04/08

Doi : RMR-11-2003-20-5C1-0761-8425-101019-ART1 

T. Urban [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!


La chimiothérapie au domicile, peu développée en France, est l'un des objectifs du Plan Cancer. La chimiothérapie au domicile peut s'intégrer dans une chimiothérapie ambulatoire initiée à l'hôpital et poursuivie au domicile ou dans une chimiothérapie initiée au domicile. Elle nécessite la mise en place d'une structure complexe où interviennent le médecin spécialiste référent, le médecin coordonnateur de soins au domicile ou le médecin traitant, le pharmacien, le prestataire de service et l'infirmière à domicile. Cette structure doit assurer une sécurité totale pour le patient par rapport aux traitements administrés et contribuer à l'amélioration de la qualité de vie. En pratique, la chimiothérapie au domicile se limite souvent à l'administration de 5 FU en oncologie digestive, administré en perfusion continue bien tolérée, mais peu utilisé dans les cancers bronchiques ou aux chimiothérapies orales comme le cyclophosphamide, l'étoposide et la vinorelbine.

Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 5-C1

P. 659-661 - novembre 2003 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Tabagisme et émancipation : Existe-t-il un tabagisme de destinée ? Comment le combattre spécifiquement ?
  • D. Baud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.