Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tabagisme dans les hôpitaux de Casablanca : connaissances, attitudes et pratiques - 24/04/08

Doi : RMR-09-2002-19-4-0761-8425-101019-ART10 

A. Alaoui Yazidi [1],

M. Bartal [1],

A. Mahmal [1],

A. Moutawakil El Oudghiri [1],

A. Bakhatar [1],

M. Lahlou [1],

M. El Biaze [1],

Ch. Laraqui [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les travaux réalisés dans les années 90 dans différentes villes du Maroc avaient montré un taux assez élevé de fumeurs (38,2 %) parmi le personnel hospitalier. Après l'entrée en vigueur de la loi marocaine antitabac en 1996, il nous a paru intéressant de déterminer la prévalence du tabagisme dans 4 hôpitaux de Casablanca ainsi que l'attitude et le comportement du personnel hospitalier face au tabagisme. Cette enquête transversale par auto-questionnaire s'est déroulée de juin à septembre 1999 et a concerné 1 388 sujets dont 62,4 % de femmes et 37,6 % d'hommes. La prévalence globale du tabagisme était de 14,9 %, variant de 12,5 % chez les paramédicaux, à 15,5 % chez les agents de service, à 16,2 % chez les médecins, à 17,1 % chez les biologistes, et à 22,2 % chez les administratifs (p = 0,04). La prévalence était de 35,9 % chez les hommes contre 2,2 % chez les femmes. L'étude des fumeurs a montré que 51,5 % avaient commencé à fumer avant 21 ans. Le plaisir constituait le motif le plus fréquent du début de tabagisme (63,7 %). Sur les 45,5 % de ceux qui fumaient sur les lieux du travail, 60,5 % ressentaient une gêne à le faire. L'évaluation du degré de dépendance à la nicotine (score de Fagerström) a trouvé 21,3 % de sujets fortement dépendants. Seulement 24,5 % des médecins mettaient souvent en garde les patients contre le tabagisme en dehors de symptômes ou de maladies liées au tabac. Dans plus de 75 % des cas, les médecins interdisaient de fumer dans les différents lieux du travail et à domicile. Dans 66,8 % le personnel était au courant de l'existence de la loi antitabac. Les mesures législatives n'étaient pas parfaitement connues. Seulement 9 % des interrogés avaient déjà participé à une campagne antitabac. En conclusion, la prévalence du tabagisme dans les hôpitaux de Casablanca a nettement diminué depuis 10 ans mais reste relativement élevée chez les hommes. Le personnel hospitalier doit s'impliquer davantage dans la lutte antitabac.

Abstract

Behaviour of hospital staff with regard to smoking

This cross sectional study took place with a self administered questionnaire between June and September 1999 and involved 1,388 subjects of whom 62.4% were men and 37.6% women. The total prevalence of smoking was 14.9%, ranging from 12.5% in paramedical staff to 15.5% in manual workers, 16.2% in doctors, 17.1% in laboratory staff, and 22.2% in administrators. The prevalence was 35.9% among men as against 2.2% among women. The study of smokers showed that 51.5% had started before the age of 21. The most common motive for starting smoking was “pleasure”. Among the 45.5% who smoked at the workplace 60.5% felt concerned about it. Evaluation of the degree of nicotine dependence using the Fagerstrom score found high dependence in 21.3% of subjects. Only 24.5% of doctors warned patients against smoking in the absence of smoking related diseases or symptoms. In more than 75% of cases doctors advised against smoking in the workplace and in the home. 66.8% of staff were aware of the anti-smoking law but the legislative measures were poorly understood. Only 9% of those interviewed had taken part in an anti-smoking campaign. In conclusion, the prevalence of smoking in the hospitals of Casablanca has definitely diminished in the past 10 years but it remains relatively high in men. Hospital staff should be more involved in the fight against smoking.


Mots clés : Epidémiologie , Personnel hospitalier , Tabagisme , Hôpital

Keywords: Epidemiology , Health professionals , Tobacco smoking , Hospital


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 4

P. 435-442 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs associés au tabagisme en classe de sixième
  • M. Saadjian, M. Gouitaa, A. Lanteaume, M. Ramadour, D. Vervloet, D. Charpin
| Article suivant Article suivant
  • Dysfonction musculaire périphérique dans la bronchopneumopathie chronique obstructive

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.