Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'éducation thérapeutique du patient atteint de BPCO : le discours du médecin généraliste - 30/04/08

Doi : RMR-02-2005-22-1-0761-8425-101019-200512221 

J. Foucaud [1],

M. Versel [2],

O. Laügt [3],

A. Taytard [4]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L'intérêt de l'éducation thérapeutique (ET) dans la BPCO a déjà été démontré, elle fait partie des recommandations. Le Médecin Généraliste (MG) se pose comme un acteur essentiel de la prise en charge et la représentation qu'il a de l'éducation joue un rôle important dans sa façon de l'aborder. Cette enquête descriptive a pour objectif d'étudier le point de vue du MG en matière d'ET dans la BPCO.

Méthode

Vingt-sept MG ont participé à une enquête qualitative portant sur les thèmes suivants : « le malade et sa maladie », « l'ET du patient », les « moyens et supports de l'ET du patient atteint de BPCO ». Les entretiens ont été analysés à l'aide du logiciel ALCESTE (Analyse de Lexèmes Co-occurrents dans les Enoncés Simples d'un Texte) qui permet d'extraire les structures signifiantes majeures d'un texte.

Résultats

Les MG ont une représentation assez floue de l'ET. Ils font face au quotidien à un manque de prise de conscience de la maladie par les patients, ils évoquent un modèle éducatif groupal de type Alcoolique Anonymes (AA), dont le lieu de réalisation le plus adéquat est l'hôpital, montrant l'association d'idée des MG entre ET dans la BPCO et sevrage tabagique. La dimension affective et émotionnelle est présente dans le discours des MG, elle concerne le patient et son entourage. Les MG décrivent leur rôle auprès de ces patients dans une dynamique de prescription, plus que d'éducation.

Conclusion

L'analyse du discours des MG montre que l'ET ne fait pas partie intégrante de leur démarche de soin dans la BPCO ; les résultats de notre étude nous permettent d'entrevoir les actions à mener pour rendre ce concept opérationnel en médecine générale.

Abstract

Therapeutic education of COPD patients: what does the general practitioner say? Results of an automatic speech study analysis

Introduction

Education in COPD is clearly recommended. The general practitioner (GP) plays a key role in COPD management, and his view on education in medicine is crucial for him to implement it. This work aims at exploring what is the GP's representation of education in COPD.

Methods

Twenty-seven GP were enrolled in this qualitative research focused on three points: “COPD patient”, “COPD patient's education”, “tools in COPD patient education”. The interviews processing has been carried out by an ALCESTE software (Analysis of Co-occurrent Lexemes in the Simple Terms of a Text) that extracts the key significant structures of a text.

Results

Actually, the GPs do not really speak about therapeutic education, they have a rather fuzzy representation of it. They face, in their daily practice, a lack of patients' awareness of the disease, they call to mind an educational model group close to the Alcoholics Anonymous (AA), and the most adequate location for this education looks to be, for them, the hospital. The emotional dimension is noticed, targeted at the patient and his family circle. In their relationship with their patients, the GPs describe their part as more prescriptive than educative.

Conclusion

The GPs' speech analysis shows that education is not a part of their COPD management; the results of our study enable us to foresee the actions to carry out to develop the concept of COPD education in general practice.


Mots clés : BPCO , Éducation , Médecin , Discours , Représentation

Keywords: COPD , Education , General practitioner , Linguistic coding , Representation


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 55-62 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La lutte antituberculeuse en France : évaluation des pratiques par un groupe de travail de la SPLF auprès des services de lutte antituberculeuse
  • P. Fraisse, C. Chouaïd, L. Portel, F. Antoun, F. Blanc-Jouvan, B. Dautzenberg
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l'activité physique quotidienne de patients adultes atteints de mucoviscidose
  • C. Fournier, L. Bosquet, S. Leroy, T. Perez, R. Neviere, B. Wallaert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.