Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La compression abdominale manuelle dans la détection de la limitation du débit expiratoire - 30/04/08

Doi : RMR-02-2005-22-1-0761-8425-101019-200512225 

S. Abdel Kafi [1],

D. Leduc [1],

R. Sergysels [1],

V. Ninane [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La limitation du débit expiratoire (LDE) est une caractéristique mécanique de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Elle mène à la distension dynamique qui est une source importante de dyspnée, principalement à l'exercice.

État des connaissances

Cette synthèse présente les travaux de validation d'une nouvelle méthode de détection de la LDE basée sur la compression abdominale manuelle (CAM). Dans ces travaux, la CAM permettait systématiquement d'augmenter la pression pleurale, de manière modérée, et de détecter une éventuelle LDE, de manière reproductible, dans les positions assise comme couchée. Elle n'entraînait aucun désagrément. Elle pouvait être appliquée pendant l'exercice sur bicyclette et la détection d'une LDE dans les conditions d'exercice prédisait le développement d'une distension dynamique. Enfin, la CAM a été comparée à la NEP (« negative expiratory pressure », pression négative expiratoire appliquée à la bouche) chez des patients atteints de syndrome d'apnée obstructive (SAOS). La NEP chez le sujet SAOS montrait parfois de faux résultats positifs, liés à un collapsus des voies aériennes supérieures, corrigés par l'analyse de la CAM.

Perspectives

La mise en évidence d'une LDE par la CAM pourrait avoir des implications cliniques puisque la LDE est un déterminant de la dyspnée et qu'elle affecte la réponse ventilatoire au cours de l'exercice de même que la capacité maximale d'exercice.

Conclusions

La CAM est une technique très simple qui ne nécessite aucune collaboration, aucun appareillage et qui permet de détecter une LDE au repos ou à l'exercice, dans des positions variées.

Abstract

Manual abdominal compression for the detection of expiratory flow limitation

Introduction

Expiratory flow limitation (EFL) is a characteristic feature of chronic obstructive pulmonary disease (COPD) and leads to dynamic hyperinflation (DH) which is a major source of dyspnoea, particularly during exercise.

State of the art

A new technique for the detection of EFL, based on manual compression of the abdomen (MCA), was assessed both in normal subjects and patients with COPD. MCA was always associated with a moderate increase in pleural pressure and allowed the detection of EFL in a reproducible manner, in both the seated and supine postures. The technique was well tolerated. It was also a reliable method for the detection of EFL during exercise since EFL detection was effectively associated with the development of DH. Finally, MCA was also compared to NEP in patients with obstructive sleep apnoea syndrome (OSAS) and in these patients, MCA invariably increased expiratory flow whereas the NEP method produced flow limitation in some cases because of upper airway collapse.

Perspectives

EFL detection with MCA may be clinically useful since EFL is a determinant of dyspnoea, affects ventilatory response to exercise as well as maximum exercise capacity.

Conclusions

MCA is a reliable technique for the detection of EFL in different positions, during resting breathing or exercise, requiring neither special equipment nor patient cooperation.


Mots clés : Bronchopneumopathie chronique obstructive , Limitation du débit expiratoire , Distension dynamique , Pression négative expiratoire , Exercice

Keywords: Chronic obstructive pulmonary disease , Expiratory flow limitation , Dynamic hyperinflation , Negative expiratory pressure , Exercise


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 1

P. 93-101 - février 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les marqueurs d'exposition au tabagisme passif
  • C. Metz-Favre, C. Donnay, F. De Blay
| Article suivant Article suivant
  • Les fuites aériennes prolongées (FAP) : attitude conservatrice ou interventionnelle ?
  • Y. Périquet, A.J. Poncelet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.