Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ventilation à domicile chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) - 30/04/08

Doi : RMR-09-2005-22-4-0761-8425-101019-200530023 

A. Cuvelier [1],

L.C. Molano [1],

J.-F. Muir [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est un motif croissant d'indication à la ventilation à domicile (VAD) souvent par une ventilation non invasive (VNI). Cette revue générale a pour objectif de détailler les éléments physiopathologiques et les résultats des études cliniques qui étayent aujourd'hui les recommandations des sociétés savantes internationales.

État des connaissances

Les études publiées ne sont pas toujours contrôlées, sont souvent de trop courte durée ou grevées d'aléas méthodologiques importants. Les deux études contrôlées et de durée ≥ 12 mois sont concordantes pour suggérer que la VNI n'améliore pas la survie. En conséquence, une VAD peut être envisagée en situation d'échec de l'oxygénothérapie de longue durée, dans un contexte d'aggravation progressive de l'état clinique et respiratoire et la survenue de fréquents épisodes d'insuffisance respiratoire aiguë hypercapnique. La présence d'une hypercapnie diurne ≥ 55 mmHg (7,3 kPa) est une condition nécessaire mais non suffisante pour indiquer ce traitement.

Conclusion

La VAD ne doit être envisagée que chez des patients sélectionnés, pour lesquels la symptomatologie clinique et la fréquence des exacerbations doivent être pris en compte. Dans l'attente d'une caractérisation des patients répondeurs, une ré-évaluation régulière du traitement est nécessaire au décours.

Abstract

Domiciliary ventilation in patients with COPD

Introduction

Chronic obstructive pulmonary disease (COPD) has become one of the main indications for domiciliary ventilation, which is usually non-invasive (NIV). This review focuses on the pathophysiology processes and clinical trial data that underlie current guidelines from international societies.

State of the art

To date most published studies about domiciliary ventilation in COPD have been short-term and their message is complicated by the presence of significant methodological problems. The two controlled studies of ≥ 12 months-duration both found that survival was not improved by long-term NIV. Domiciliary ventilation may be considered when long-term oxygen therapy is unsuccessful and when failed with a progressive deterioration in clinical respiratory status with recurrent episodes of acute hypercapnic respiratory failure. A diurnal PaCO2 ≥ 55 mmHg (7.3 kPa) is a necessary but not sufficient condition to consider domiciliary ventilation.

Conclusion

Domiciliary ventilation should only be initiated in selected patients on the basis of clinical symptoms and exacerbation frequency. Until further characterization of patients who are likely to respond, the response to treatment should be assessed regularly.


Mots clés : BPCO , Ventilation non invasive , Insuffisance respiratoire aiguë , Insuffisance respiratoire chronique , Trachéotomie

Keywords: Chronic obstructive pulmonary disease , Noninvasive ventilation , Acute respiratory failure , Chronic respiratory failure , Tracheostomy


Plan

BPCO et VNI à domicile : les études contrôlées et randomisées (tableau I) tableau I
Étude de Strumpf et coll. [47]
Étude de Meecham-Jones et coll. [48]
Étude de Gay et coll. [67]
Étude de Lin et coll. [57]
Étude de Casanova et coll. [68]
Étude de Clini et coll. [70]
Étude multicentrique européenne [71]
Comment envisager en pratique une VNI au long cours dans la BPCO sévère ?
Propositions de Nava et coll. [78]


© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 4

P. 615-633 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les poudres sèches dans les situations cliniques extrêmes
  • N. Roche, J.F. Dessanges, J.-C. Dubus
| Article suivant Article suivant
  • Le bilan préopératoire du cancer bronchique
  • G. Decker, P. De Leyn

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.