Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La chimiothérapie préopératoire des cancers bronchiques non à petites cellules localisés - 30/04/08

Doi : RMR-12-2005-22-6-C2-0761-8425-101019-200509148 

D.-C. Betticher [1],

A. Depierre [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La chimiothérapie préopératoire des cancers bronchiques non à petites cellules avait le double but de détruire les micrométastases et d’augmenter la résécabilité des tumeurs.

Les essais de Rosell et de Roth étaient positifs en faveur de l’association mais avaient de faible effectif. Dans l’essai français, la survie globale n’était pas différente pour l’ensemble des patients mais l’était dans les stades précoces. Les résultats préliminaires de l’essai du SWOG objectivent une différence de 6 % à 2 ans non significative.

L’essai EORTC 08941, dans les tumeurs IIIAN2 non résécables, ne montrait pas de différence dans la comparaison de la chirurgie à la radiothérapie après chimiothérapie d’induction. L’essai INT-0139 étudiait l’apport de la chirurgie après chimio-radiothérapie d’induction par rapport à l’association exclusive chimio-radiothérapie. Il n’y avait pas de différence entre les 2 stratégies mais l’analyse par sous-groupes indique que certains groupes pourraient bénéficier de la triple association.

Deux essais sont en attente de publications. Le petit nombre de patients finalement inclus par essai conduira à une méta-analyse pour acquérir une opinion définitive.

L’association chirurgie et chimiothérapie va devenir un standard, dans les stades II. Seul reste en discussion le meilleur moment, pré ou postopératoire. Dans l’objectif initial, seule la destruction des micrométastases est actuellement confortée.

Abstract

Pre-operative chemotherapy in non-small cell lung cancer

Pre-operative chemotherapy for non-small cell bronchial carcinoma (NSCLC) has the twin objectives of destruction of micrometastases and increased resectabilty of the primary tumour.

The trials of Rosell and Roth showed weak benefits in favour of the combination. In the French trial overall survival was no different for the whole group but was improved in early stage disease. Preliminary results of the SWOG trial show a non-significant difference in 2 year survival of 6%.

The EORTC 08941 trial showed no difference between surgery and radiotherapy following induction chemotherapy in non-resectable stage IIIAN2 NSCLC. The INT-0139 trial compared surgery following induction chemo-radiotherapy with chemo-radiotherapy alone. There was no difference between the two strategies but analysis of sub-groups suggested that some groups might benefit from the triple combination.

Two further trials await publication. The small number of patients in each trial suggests that a meta-analysis will be necessary to reach a definite conclusion.

The combination of surgery and chemotherapy is becoming standard in stage II disease. Only the timing, pre- or post-operative, remains controversial. At present, of the original objectives, only the destruction of micro-metastases has been confirmed.


Mots clés : Cancer bronchiques non à petites cellules , Chimiothérapie préopératoire , Chimiothérapie néoadjuvante , Chimiothérapie d’induction , Essais randomisés , Chirurgie

Keywords: Non-small cell lung cancer , Pre-operative chemotherapy , Neo-adjuvent chemotherapy , Induction chemotherapy , Randomised trials , Surgery


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 22 - N° 6-C2

P. 112-117 - décembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place de la bronchologie interventionnelle dans la prise en charge des cancers bronchiques
  • P.-P. Ramon, A. Brichet-Martin, C. Fournier
| Article suivant Article suivant
  • Chimiothérapie adjuvante des cancers bronchiques non à petites cellules : quelle chimiothérapie ? Pour quels malades ?
  • J.-Y. Douillard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.