Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hypertension artérielle pulmonaire féminine - 16/05/08

Doi : RMR-04-2008-25-4-0761-8425-101019-200803264 

O. Sanchez,

E. Marié,

U. Lerolle,

D. Wermert,

D. Israël-Biet,

G. Meyer

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction L’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie rare affectant la microcirculation pulmonaire.

État des connaissances La prédominance féminine est une donnée habituelle dans l’HTAP. Le dépistage échocardiographique de l’HTAP nécessite une confirmation par un cathétérisme cardiaque droit. Le traitement conventionnel inclut une anticoagulation, des diurétiques et une oxygénothérapie. Les antagonistes des récepteurs de l’endothéline, les inhibiteurs des phosphodiestérases et les analogues de la prostacycline améliorent les symptômes, la tolérance à l’exercice et l’hémodynamique. Chez les patients les plus sévères, la prostacycline intraveineuse demeure le traitement de référence. Malgré ces avancées thérapeutiques, la mortalité des patientes enceintes souffrant d’HTAP reste très élevée. La grossesse est donc contre-indiquée et une contraception doit être prescrite aux patientes en âge de procréer. Une interruption thérapeutique de grossesse doit être discutée, particulièrement en cas de dégradation clinique. Si cette option n’est pas retenue, l’introduction précoce de prostacycline intraveineuse doit être envisagée.

Perspectives et conclusion L’amélioration du pronostic de l’HTAP est à l’origine d’une augmentation du nombre de patientes en âge de procréer. Une prise en charge multidisciplinaire spécialisée permettra peut-être d’améliorer le pronostic.

Abstract

Pulmonary arterial hypertension in women

Introduction Pulmonary arterial hypertension (PAH) is a rare condition characterized by sustained elevation in pulmonary arterial resistance leading to right heart failure.

Background PAH afflicts predominantly women. Echocardiography is the initial investigation of choice for non-invasive detection of PAH but right-heart catheterization is necessary to confirm the diagnosis. Conventional treatment includes non- specific drugs (warfarin, diuretics, oxygen). The endothelin-1 receptor antagonist bosentan, the phosphodiesterase-5 inhibitor sildenafil, and prostanoids have been shown to improve symptoms, exercise capacity and haemodynamics. Intravenous prostacyclin is the first-line treatment for the most severely affected patients. Despite the most modern treatment the overall mortality rate of pregnant women with severe PAH remains high. Therefore, pregnancy is contraindicated in women with PAH and an effective method of contraception is recommended in women of childbearing age. Therapeutic abortion should be offered, particularly when early deterioration occurs. If this option is not accepted, intravenous prostacyclin should be considered promptly.

Viewpoints and conclusion Recent advances in the management of PAH have markedly improved prognosis and have resulted in more women of childbearing age considering pregnancy. A multidisciplinary approach should give new insights into cardiopulmonary, obstetric and anaesthetic management during pregnancy, delivery and the post-partum period.


Mots clés : Hypertension artérielle pulmonaire , Diagnostic , Grossesse , Traitement

Keywords: Pulmonary arterial hypertension , Diagnosis , Pregnancy , Treatment


Plan



© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 25 - N° 4

P. 451-460 - avril 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratégie diagnostique dans l’insuffisance respiratoire aiguë des patients d’oncohématologie
  • E. Azoulay, S. de Miranda, N. Bèle, B. Schlemmer
| Article suivant Article suivant
  • Prévention des maladies professionnelles respiratoires
  • I. Balty, B. Courtois, A. Delépine, F. Roos

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.