Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise au point d’un modèle expérimental d’exposition et de recueil du condensat d’air exhalé chez des rats vigiles exposés à l’ozone - 04/02/09

Doi : RMR-01-2009-26-1-0761-8425-101019-200813514 

V. de Broucker (Travail réalisé sous la direction de Jean-Louis Edme)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : De nombreuses études épidémiologiques mettent en évidence des liens entre la pollution à l’ozone et les affections respiratoires. Sur le plan expérimental, des études ont montré une inflammation et une altération des voies respiratoires suite à l’inhalation de faibles niveaux d’ozone. La méthode de référence pour l’évaluation de l’inflammation pulmonaire est l’étude du LBA. L’étude du condensat d’air exhalé, technique non-invasive de mesure de l’inflammation pulmonaire, se développe. La détection des marqueurs de l’inflammation dans le condensat apparaît comme une alternative intéressante au LBA. Les objectifs de notre étude sont la mise au point d’un modèle de recueil du condensat d’air exhalé chez le rat vigile, et la validation du modèle par le dosage de marqueurs de l’inflammation dans le condensat chez des rats exposés à l’ozone, avec leur comparaison aux marqueurs de l’inflammation dans le LBA.

Matériels et méthodes : Des rats sont exposés à 0, 0.8 et 1 ppm d’ozone pendant 3 heures. Un dispositif original de recueil du condensat d’air exhalé a été mis au point dans notre laboratoire. Le condensat et le LBA ont été recueillis immédiatement après, et 24 heures après la fin de l’exposition. Dans les 2 liquides, sont dosés les protéines totales, les NOx et des cytokines.

Résultats et discussion : Notre dispositif de recueil du condensat d’air exhalé est fonctionnel. Il existe une augmentation des polynucléaires neutrophiles et des NOx dans le LBA après exposition à l’ozone. Il n’y a pas de différence pour les cytokines après exposition à l’ozone. Mais les cytokines dosées par notre kit ne sont pas celles retrouvées dans la littérature. Nous n’avons pas observé d’augmentation du taux des protéines après l’exposition à l’ozone, contrairement à d’autres publications. On note une corrélation linéaire significative pour le GMCSF entre le taux dans le LBA et celui du condensat (R = 0,45 p(R) = 0,036). Le manque de significativité de nos résultats peut être dû à un trop faible effectif.

Conclusion : Notre travail a permis la mise en place d’une technique de recueil du condensat chez l’animal vigile. Pour le calcul du nombre attendu d’animaux à étudier, nous avons utilisé le dosage des protéines dans le LBA de l’étude de Takebayashi ; nos travaux nous permettront de réajuster ce nombre sur les cytokines du condensat. Concernant les dosages, il nous semble important de les étendre à la mesure du peroxyde d’hydrogène et du 8-isoprostane. Pour les cytokines, d’autres méthodes de dosages sont envisagées.




© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 1

P. 104 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Structure et microbiologie du biofilm des sondes d’intubation chez le patient ventilé en réanimation
  • P.-E. Danin (Travail réalisé sous la direction du Pr. Laurent Brochard)
| Article suivant Article suivant
  • Vasculopathie pulmonaire et tabagisme : rôle de la voie de l’endothéline-1, et effet de la génistéine
  • B. Douvry

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.