Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Apport de l’électromyogramme de surface des muscles inspiratoires extra-diaphragmatiques à la détection et à la caractérisation de la dysharmonie patient-ventilateur - 04/02/09

Doi : RMR-01-2009-26-1-0761-8425-101019-200813507 

M. Schmidt (Travail réalisé sous la direction de A. Demoule)

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : La ventilation assistée nécessite une adéquation satisfaisante entre les efforts inspiratoires du patient et l’assistance délivrée par le ventilateur. L’absence d’une telle adéquation définit une dysharmonie patient-ventilateur. Lorsqu’elle est sévère, cette dysharmonie est associée à une morbidité plus élevée. Il n’existe pas à ce jour de méthode permettant la détection simple et atraumatique de la dysharmonie patient-ventilateur. L’EMG de surface des muscles inspiratoires extra-diaphragmatiques dont l’activité augmente lors de l’application de charges à l’appareil respiratoire pourrait être un outil simple d’évaluation de l’harmonie patient- ventilateur et du confort.

Patients et méthodes : Étude observationnelle sur 9 patients intubés et ventilés en aide inspiratoire (AI). Ont été recueillis : l’activité EMG des muscles scalènes, parasternaux et Alae nasi, l’échelle visuelle analogique (EVA) de dyspnée, le score de confort ATICE et la quantification des appels inefficaces. Les patients ont été étudiés lors de différents réglages du ventilateur par le clinicien, permettant de décrire 4 conditions : C1 (AI Š 15 cmH2O et trigger expiratoire [TE] < 25 %), C2 (AI Š 15 et TE Š 25), C3 (AI < 15 et TE < 25) et C4 (AI < 15 et TE Š 25).

Résultats : Le recueil de l’activité EMG de surface de muscles extra-diaphragmatiques était faisable en réanimation. Une diminution du niveau d’assistance, par diminution de l’AI (C3 et C4) ou augmentation du TE (C2 et C4), était associée à une augmentation proportionnelle de l’activité EMG des trois muscles étudiée (p < 0,05), ainsi que de la dyspnée et de l’inconfort. De plus, il existait une forte corrélation entre l’activité EMG de ces trois muscles et l’EVA dyspnée (R2 > 0,5 ; p < 0,05). Dans un sous-groupe de patients BPCO, la prévalence des appels inefficaces, témoins d’une assistance excessive, était inversement liée à l’EVA (R2 = 0,72 ; p < 0,05). Leur diminution s’accompagnait d’une augmentation de l’activité EMG des 3 muscles étudiés.

Conclusion : L’activité EMG des muscles scalènes, parasternaux et Alae nasi témoigne de l’adéquation entre la demande du patient et l’offre du ventilateur et s’avère corrélée à la dyspnée. L’EMG de surface des muscles inspiratoires extra-diaphragmatiques pourrait constituer un outil simple et objectif pouvant permettre au clinicien d’optimiser les réglages du ventilateur dans le but de minimiser la dysharmonie patient-ventilateur.




© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 1

P. 108 - janvier 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de la microscopie confocale fibrée en fluorescence et du microscanner pour l’évaluation in vivo de l’emphysème pulmonaire induit par instillation intratrachéale d’élastase chez le rat
  • M. Salaün (Travail réalisé sous la direction de Geneviève Bourg-Heckly et Luc Thiberville)
| Article suivant Article suivant
  • Réponse des cellules endothéliales à un stress mécanique induit par magnétocytométrie oscillante
  • A. Soumer (Travail réalisé sous la direction de Daniel Isabey)

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.