revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

Article gratuit !

Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Vol 1, N° 1  - mars 2009
pp. 11-13
Doi : RMRA-03-2009-1-1-1877-1203-101019-200903995
Brève. Contrôle de l’asthme : discordances des critères d’évaluation
 

L’évaluation du contrôle de l’asthme par le médecin est importante dans le suivi du malade asthmatique, car elle permet d’adapter le traitement. Elle repose principalement sur l’interrogatoire. Elle est souvent difficile et présente une part de subjectivité. L’ANAES a proposé des critères de contrôle de l’asthme (tableau VI).

Une étude observationnelle menée en France de novembre 2006 à octobre 2007 auprès de 197 pneumologues a comparé 4 types d’évaluation du contrôle de l’asthme [1] :

  • l’évaluation par le pneumologue du contrôle global de l’asthme de son patient selon ses critères habituels (contrôle acceptable ou inacceptable) ;
  • l’évaluation par le pneumologue du contrôle de l’asthme de son patient selon les critères de l’ANAES ;
  • l’autoévaluation du contrôle de son asthme par le patient ;
  • l’évaluation du contrôle de l’asthme par le conjoint.

Quatre cent quatre-vingt onze patients ont été évalués (59,9 % de femmes, âge moyen 50,1 ans ± 14,4 ans). Ils présentaient un asthme sévère persistant traité depuis au moins 3 mois par de fortes doses de corticoïdes inhalés (≥ 1 000 µg de béclométasone ou équivalent par jour) et des β-2-agonistes de longue durée d’action. Dans le mois précédent l’inclusion, une mesure du VEMS avait été réalisée pour chaque patient : la valeur moyenne du VEMS était de 67,7 % de la théorique (± 19,7 %), 75,8 % des patients avaient un VEMS ≤ 80 % de la théorique. Quatre cent cinquante et un patients et 169 conjoints ont rempli un questionnaire d’évaluation.

Le contrôle de l’asthme était jugé inacceptable chez 42,6 % des patients selon les critères habituels du pneumologue et chez 87,4 % des patients selon les critères de l’ANAES (tableau VII). 44,8 % des patients considérés comme contrôlé par le pneumologue selon ses critères habituels avaient au moins 1 critère de contrôle inacceptable selon l’ANAES. L’évaluation du pneumologue selon ses critères habituels et selon les critères de l’ANAES était concordante dans seulement 50,3 % des cas.

Dans le groupe de 169 patients qui avaient acceptés de remplir avec leur conjoint le questionnaire d’évaluation, le taux de contrôle inacceptable était de 35,5 % selon les critères habituels du pneumologue, de 85,2 % selon les critères de l’ANAES, de 26,6 % selon l’autoévaluation des patients et de 23,3 % selon les conjoints (tableau VII). L’évaluation du pneumologue selon ses critères habituels et l’autoévaluation du patient étaient concordantes dans 77 % des cas. 45 % des patients jugés mal contrôlés par le pneumologue s’auto-évaluaient comme contrôlés. L’évaluation du pneumologue selon ses critères habituels et l’évaluation par le conjoint étaient concordantes dans 82 % des cas. 36,6 % des patients jugés comme mal contrôlés par le pneumologue étaient évalués comme contrôlés par leur conjoint. L’autoévaluation du patient et l’évaluation par son conjoint étaient concordantes dans 90 % des cas.

L’évaluation du contrôle de l’asthme peut donc être très discordante selon les critères utilisés. Les patients et leurs conjoints surestiment le contrôle de leur asthme. L’utilisation d’outils d’évaluation tels que le questionnaire ACT (tableau VIII) pourrait aider notamment l’autoévaluation des patients afin d’améliorer la prise en charge de l’asthme.

Références

[1]
Molimard M, Vervloet D, Le Gros V, Ponthieux A : Control of severe asthma as assessed by guidelines, physician, patinet and patient’s spouse. Eur Respir J 2008 ; 32 : 487S.




© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

PDF Pas de PDF pour cet article
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre