revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

Article gratuit !

Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Vol 1, N° 1  - mars 2009
pp. 15-16
Doi : RMRA-03-2009-1-1-1877-1203-101019-200903998
Brève. Globalisation et asthme professionnel
 

Les transports internationaux de produits de consommation se sont considérablement accrus ces dernières années. Les pays importateurs exigent que les containers de transport maritime soient désinfectés afin d’éviter la propagation d’animaux nuisibles tels que les moustiques et les rats. Les pesticides sont potentiellement au moins aussi toxiques pour l’homme que pour les animaux nuisibles contre lesquels ils sont utilisés. Ils peuvent entraîner des lésions pulmonaires, nerveuses, cardiaques, hépatiques ou rénales.

Une étude allemande (fig. 4) [1] a évalué les risques possibles pour la santé des marins et des dockers liés aux résidus de produits de désinfection par fumigation utilisés dans les containers. Mille cent prélèvements pour mesures de pesticides dans l’air de containers ont été réalisés dans les ports de Hambourg et Rotterdam sur une période de 2 ans et demi (2006 à 2008). De l’éthylène dichloride (1,2-dichloroéthane) a été retrouvé dans 60 % des prélèvements à Hambourg et 49 % à Rotterdam. Du méthyl bromide (bromomethane) a été retrouvé dans 22 % des prélèvements à Hambourg et 28 % à Rotterdam (tableau X). Près de 20 % des containers contaminés avaient un taux d’éthylène dichloride supérieur aux taux communautaires autorisés et 10 % des containers contaminés avaient un taux de méthyl bromide supérieur aux taux communautaires autorisés. Des résidus de produits de fumigation ont également étés retrouvés sur les marchandises transportées dans les containers (137 cas) et ce à des taux élevés pendant plusieurs mois.

L’éthylène dichloride et le méthyl bromide sont des hydrocarbures halogénés pour la plupart incolores et inodores. Ils sont toxiques pour l’homme car ils sont rapidement absorbés au niveau pulmonaire et cutané. Ils entraînent des symptômes non spécifiques après une période de latence de 1 à 3 jours : maux de tête, nausées, dyspnée, syndrome pseudo-grippal. En fonction de la durée et de l’intensité de l’exposition, ils peuvent entraîner des anomalies du système nerveux central et des lésions pulmonaires (dyspnée, douleurs thoraciques, inflammation bronchique et pulmonaire, œdème pulmonaire, bronchite chronique, sifflements chroniques, altération de la fonction respiratoire) [2].

Les containers constituent un espace de travail mal ventilé qui favorise l’accumulation des produits utilisés pour les désinfecter. Ces substances sont toxiques pour l’homme. Elles sont manipulées sans précaution par des travailleurs non protégés et non informés. Une amélioration de la ventilation des containers pourrait diminuer le taux d’exposition.

Références

[1]
Budnik LT, Fahrenholtz S, Kloth S, Baur X : Respiratory and neurological riks due to toxic and irritant gases in imported fright containers and goods. Eur Respir J 2008 ; 32 : 547S.
[2]
Valcin M, Henneberger PK, Kullman GJ, Umbach DM, London, SJ, Alavanja MC, Sandler DP, Hoppin JA : Chronic bronchitis among nonsmoking farm women in the agricultural health study. J Occup Environ Med 2007 ; 49 : 574-83.




© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

PDF Pas de PDF pour cet article
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre