revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

Article gratuit !

Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Vol 1, N° 1  - mars 2009
pp. 25-26
Doi : RMRA-03-2009-1-1-1877-1203-101019-200904006
Brève. Surprenant : effet de deux mois de traitement par macrolide sur les exacerbations de BPCO
 

À la suite des travaux effectués dans la mucoviscidose, les macrolides au long cours sont étudiés pour leurs effets sur l’inflammation, susceptibles de réduire la fréquence des exacerbations. Il vient d’ailleurs d’être montré par une équipe londonienne qu’un traitement au long cours par érythromycine (250 mg deux fois par jour) diminue effectivement de 35 % la fréquence des exacerbations, et en réduit la durée, sans différence entre les groupes en terme de fonction respiratoire, de marqueurs inflammatoires dans l’expectoration ou le sérum [1]. À rapprocher de l’effet de ce macrolide sur la fréquence des rhinites [2], dont les symptômes sont inclus dans la définition des exacerbations par l’équipe londonienne.

Certains auteurs ont émis l’hypothèse que Chlamydia pneumoniae jouerait un rôle dans la survenue d’exacerbations, justifiant l’utilisation de macrolides. Une équipe de Russie a voulu tester cette hypothèse en comparant, par un essai randomisé, un traitement classique d’exacerbation par amoxycilline-acide clavulanique à un traitement par clarithromycine 500 mg deux fois par jour 10 jours suivie de 250 mg par jour durant 50 jours. Les critères d’évaluation étaient cliniques et sérologiques (IgG dirigées contre C pneumoniae). Les malades étaient recrutés lors d’une exacerbation et devaient en avoir déjà présenté 3 dans les 12 mois écoulés. Le nombre de malades suivis (durant 1 an) a été de 51. Le bras de traitement clarithromycine a été associé à une réduction de fréquence des exacerbations (fig. 2), une augmentation consécutive de la durée des intervalles libres entre exacerbations, une diminution du volume (quantifié) et de la purulence (échelle de 0 à 3) des expectorations, et une diminution des titres d’IgG anti-C pneumoniae.

Face à ces données il reste difficile de déterminer les mécanismes responsables de la réduction des exacerbations : passent-ils par l’activité anti-bactérienne ou par l’activité anti-inflammatoire ? Quoiqu’il en soit, une pierre de plus s’ajoute à l’édifice des macrolides « préventifs » (fig. 2).

Références

[1]
Seemungal TA, Wilkinson TM, Hurst JR, Perera WR, Sapsford RJ, Wedzicha JA : Long-term erythromycin therapy is associated with decreased chronic obstructive pulmonary disease exacerbations. Am J Respir Crit Care Med 2008 ; 178 : 1139-47.
[2]
Suzuki T, Yanai M, Yamaya M, Satoh-Nakagawa T, Sekizawa K, Ishida S, Sasaki H : Erythromycin and common cold in COPD. Chest 2001 ; 120 : 730-733.
[3]
Zykov K, Rvatcheva A, Pustovalov A, Averyanov A : Long-term treatment with clarithromycin of stage II COPD patients with frequent exacerbations. Eur Respir J 2008 ; 32 : 296.




© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

PDF Pas de PDF pour cet article
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre