revues des maladies respiratoires - Organe officiel de la Société de Pneumologie de Langue Française (SPLF)

Article gratuit !

Revue des Maladies Respiratoires Actualités
Vol 1, N° 1  - mars 2009
pp. 36-37
Doi : RMRA-03-2009-1-1-1877-1203-101019-200904014
Brève. Utilisation du tadalafil dans le traitement de l’HTAP – Résultat de l’étude PHIRST
 

Dans l’HTAP, le traitement combiné est basé sur les trois principales molécules ciblant la prostacycline, les endothélines, et la phosphodiestérase-5. Cette option thérapeutique a pu nettement améliorer les paramètres cliniques et hémodynamiques dans l’HTAP. Etant onéreux, le traitement combiné est réservé à certains patients avec des indications précises (détérioration clinique sévère, échec de la monothérapie). Ainsi, la monothérapie demeure le traitement de première intention, expliquant la conduite de plusieurs études cliniques récentes [1], [2].

Dans une étude randomisée, contrôlée, en double-aveugle, et multicentrique (84 centres) chez 405 patients portés d’HTAP non traitée ou déjà traitée par Bosentan (fig. 8), Barst et coll. [3] ont trouvé que le tadalafil (inhibiteur de la phosphodiestérase-5) à la dose de 40 mg (1 prise/j) a augmenté la distance de marche de 6 minutes et le débit cardiaque. En particulier, le tadalafil à haute dose a diminué de façon significative la pression artérielle pulmonaire (PAP, -4,3 mmHg) et la résistance vasculaire pulmonaire (PVR, -209 dyn.s/cm5) par rapport au groupe traité à faible dose (2,5 mg, 10 mg, 20 mg) ou au placebo. De plus, le pourcentage de malades devant interrompre le traitement par le tadalafil à cause des effets indésirables était très faible par rapport au groupe contrôle (11 % vs 16 %). En revanche, la classe fonctionnelle de l’OMS et le score de dyspnée de Borg n’ont pas été améliorés dans le groupe traité par le tadalafil.

Cette étude a été la première étude sur l’effet du tadalafil dans le traitement de l’HTAP chez un grand nombre de patients, avec une majorité appartenant à la classe fonctionnelle III-IV (>70 %) et près de la moitié (53 %) ayant été préalablement traités par le bosentan. Une seule prise journalière de tadalafil (40 mg) améliorait significativement le test de marche de 6 minutes et les paramètres hémodynamiques.

Pour conclure, le résultat de l’étude PHIRST (Pulmonary Arterial Hypertension and Response to Tadalafil) confirmait que le Tadalafil (40 mg) en mono ou bithérapie (associé à Bosentan) pouvait améliorer la capacité d’effort, les paramètres hémodynamiques, et la détérioration clinique.

Références

[1]
Galiè N, Seeger W, Naeije R, Simonneau G, Rubin LJ : Comparative analysis of clinical trials and evidence-based treatment algorithm in pulmonary arterial hypertension. J Am Coll Cardiol 2004 ; 43 : 81S-88S.
[2]
Wilkins MR, Wharton J, Grimminger F, Ghofrani HA : Phosphodiesterase inhibitors for the treatment of pulmonary hypertension. Eur Respir J 2008 ; 32 : 198-209.
[3]
Barst R, Brundage B, Ghofrani A, Oudiz R, Simonneau G, Beardsworth A, Chan M, Galie N : Tadalafil improves exercise capacity and delays time to clinical worsening in patients with pulmonary arterial hypertension (PAH). ERS 2008 ; Abstract : E3176.




© 2009 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Accédez directement à un numéro :
  • Résumés du 16ème Congrès de Pneumologie de Langue Française
  • Recommandations pour la pratique clinique du SAHOS de l’adulte (Texte long)
  • Mission ATS 2011 : Les thèmes forts du Congrès américain





Article

PDF Pas de PDF pour cet article
Quel est votre diagnostic ?
Voir la réponse
Opération sous l'égide de la SPLF
La revue RMR est également disponible sur iPhone et iPad grâce à l'application EM-revues. Voir l'application
Site e-commerce : www.elsevier-masson.fr | Service d'aide à la décision clinique : www.em-select.com | Suivez notre actualité sur le blog Elsevier Masson : blog.elsevier-masson.fr
Site pour réussir ses ecn : www.e-ecn.com
EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.
En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.
Fermer
Plan de l'article
Vous pouvez déplacer ce plan en cliquant sur le bandeau de la fenêtre