Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de la BPCO en pneumologie selon le stade de sévérité - 24/12/09

Doi : 10.1016/S0761-8425(09)73328-5 
N. Roche 1, , B. Delclaux 2, Y. Martinat 3, C. Chouaid 4, J.-M. Marcos 5, H. Pégliasco 6, B. Scherrer 7
1 Service de Pneumologie et Réanimation, Hôtel-Dieu, Paris, France 
2 Service de Pneumologie, Centre hospitalier de Troyes, France 
3 Service de Pneumologie, Centre Médical Parrot, Lyon, France 
4 Service de Pneumologie, Hôpital Saint-Antoine, Paris, France 
5 Service de Pneumologie, Centre hospitalier de Libourne, France 
6 Service de Pneumologie, Clinique Ambroise Paré, Marseille, France 
7 Méthodologiste, Saint-Arnoult en Yvelines, France 

Correspondance : Service de Pneumologie et Réanimation, Hôpital de l’Hôtel Dieu, 1 place du Parvis de Notre-Dame, 75004 Paris.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le diagnostic et le traitement de la BPCO sont sous-optimaux chez de nombreux malades, ce qui peut être délétère pour leur devenir.

Objectifs

Décrire les modalités de prise en charge pneumologique des patients atteints de BPCO selon leur stade de sévérité.

Méthodes

Étude observationnelle transversale réalisée en France métropolitaine en 2006-2007, auprès de 515 médecins pneumologues répartis sur le territoire national, devant recruter chacun 5 BPCO stables.

Résultats

L’observatoire a inclus 2 494 patients (âge moyen 67 ans, 78% d’hommes) dont près de 50% de BPCO sévères ou très sévères (Stades III ou IV de la classification GOLD). À l’inclusion, 93,2% des patients avaient un traitement médicamenteux, le plus souvent un bronchodilatateur (91,2%, hors nébulisations) et/ou un corticostéroïde inhalé (73,7%). Une réhabilitation respiratoire était rapportée au cours des deux années précédentes ou prévue chez 26,9% des patients. Si la fréquence des explorations et traitements augmentait avec la sévérité de la maladie, il existait un fort recouvrement entre les stades.

Conclusions

Les décisions d’explorations et de traitements des pneumologues ne peuvent être expliquées par la seule sévérité des malades atteints de BPCO. Des efforts doivent porter sur l’identification des autres caractéristiques des malades associées à ces décisions, afin d’aider à l’élaboration des recommandations à venir.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The diagnosis and treatment of chronic obstructive pulmonary disease (COPD) is suboptimal in many patients, which may impact on morbidity, mortality, use of healthcare resources and patients’ overall quality of life.

Objectives

To describe the management of COPD by respiratory physicians from the French mainland according to severity.

Methods

Observational cross-sectional survey performed in France in 2006-2007. 515 pulmonologists located throughout the national territory were involved and each of them had to recruit 5 patients with stable COPD.

Results

The study included 2494 patients (mean age 67 years, 78% males), of whom nearly 50% had severe to very severe COPD (GOLD stage III-IV). At inclusion, 93.2% of patients were receiving pharmacological treatment, most often non-nebulised bronchodilators (91.2%) and/or inhaled corticosteroids (73.7%). Pulmonary rehabilitation was scheduled or had been performed within the last 2 years in 26.9% of patients. Investigations and treatments were more frequent when the disease was more severe, but there was considerable overlap between severity grades.

Conclusions

Differences in decisions about the investigation and treatment of COPD by pulmonologists can not be explained only by the severity of disease. Efforts must be made to identify other patient characteristics associated with these decisions, in order to help developing future recommendations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : BPCO, Sévérité, Observatoire, Pneumologue, Prise en charge

Key-words : COPD, Severity, Management, Observational study, Pulmonologist


Plan

Plan indisponible

 Cette étude a été mise en place par le Laboratoire Pfizer France en partenariat avec le Laboratoire Boehringer-Ingelheim France.


© 2009  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 9

P. 933-941 - novembre 2009 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thermo-ablation de cancer bronchique primitif inopérable : étude monocentrique
  • N. Lévêque, V. Chabbert, G. Prevot, M.-C. Pierre, C. Stafin, F. Chamming’s, H. Rousseau, A. Didier, J. Mazières
| Article suivant Article suivant
  • Prévalence de l’asthme et des symptômes évocateurs chez les adolescents guadeloupéens selon l’enquête ISAAC, phase I, en 2003
  • M.-A. Mounouchy, L. Cordeau, C. Raherison

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.