Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anesthésie en échoendoscopie bronchique : expérience du masque laryngé - 22/01/10

Doi : 10.1016/j.rmr.2009.11.004 
Y. Douadi a, , H. Bentayeb a, S. Malinowski a, E. Hoguet a, E. Lecuyer a, M. Boutemy a, S. Lachkar b, C. Fournier c, C. Dayen a
a Service de pneumologie, maladies infectieuses et tropicales, centre hospitalier de Saint-Quentin, 1, avenue Michel-de-l’Hospital, 02100 Saint-Quentin, France 
b Service de pneumologie, CHU de Rouen, 1, rue Germont, 76000 Rouen, France 
c Service de pneumologie, CHRU de Lille, boulevard du Pr-Jules-Leclercq, 59037 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’échoendoscopie est une technique en cours de développement en France dans le staging et le diagnostic des cancers bronchopulmonaires. Cet examen, par la taille de l’endoscope et par la durée de cet examen, pose le problème du type d’anesthésie proposé aux patients. Nous avons développé au sein de notre centre hospitalier une technique intéressante pour la réalisation de cet examen. Celle-ci utilise le masque laryngé.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique afin de comparer les résultats de l’échoendoscopie bronchique réalisée sous masque laryngé par rapport à l’anesthésie locale pure.

Résultats

Soixante-trois patients ont été inclus. Quarante et un (65 %) examens ont été effectués sous masque laryngé et 22 (35 %) examens sous anesthésie locale. Cinquante examens sur cinquante-sept (87 %) ont été informatifs, c’est-à-dire avec cellules ganglionnaires (34/38 [89 %] pour les examens sous masque laryngé avec 3,8 ponctions en moyenne et 17/19 [86 %] pour les examens sous anesthésie locale avec en moyenne 2,9 ponctions en moyenne). Quarante-cinq (78 %) résultats ont permis d’éviter la médiastinoscopie.

Conclusion

La réalisation des échoendoscopies bronchiques sous anesthésie générale avec ventilation par masque laryngé semble ne pas perturber les résultats de l’examen avec une bonne tolérance et peu de complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Endobronchial ultrasound guided transbronchial needle aspiration (EBUS-TBNA) has recently been shown to be an accurate modality in the diagnosis and staging of mediastinal lymph node metastases. This procedure takes significantly longer than a conventional bronchoscopy and may therefore cause more discomfort. Since its introduction into respiratory practice in France, several airway management strategies have been used.

Patients and methods

Both anaesthesia care and procedural sedation services share the goals of providing the patient with comfort during a potentially distressing procedure while also ensuring that the operating physician has an acceptable working environment. Historically, anaesthesiologists have applied the expertise gained in managing anaesthesia for major surgery to sedation care for minor procedures. While the supply of anaesthesiologists and anaesthetists has shown only a modest increase, the growth in minimally invasive procedures has been exponential in recent years. To investigate this further, we performed a retrospective study of the use of general anaesthetic with ventilation by a laryngeal mask during EBUS, which we have adopted in our unit.

Results

Sixty-three patients were included in the study. In 41 a laryngeal mask was used and in 22 the examination was performed under local anaesthetic alone. Eighty-seven percent of procedures were informative with cells from lymph nodes obtained (89% from examinations using laryngeal mask with a mean of 3.8 passes and 86% with sedation alone with a mean of 2.9 passes). In 45 cases (78%) it was possible to avoid mediastinoscopy.

Conclusion

It was possible to establish a secure airway and maintain oxygenation with the laryngeal mask during bronchoscopy without any reduction in the success of the procedure.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anesthésie, Masque laryngé, Échoendoscopie bronchique

Keywords : Laryngeal mask, Bronchoscopy laryngeal mask, Endobronchial ultrasound, Airway management


Plan


© 2009  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 1

P. 37-41 - 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle pulmonaire du sujet âgé. La cohorte d’un centre régional
  • I. Frachon, A. Barnier, Y. Jobic, C. Gut-Gobert, Y. Étienne, A. Crutu, P. Mialon, E. Pasquier, E. Nowak, M. Mejri, F. Couturaud, C. Leroyer
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de la mesure des volumes pulmonaires par pléthysmographie corporelle dans le suivi de l’asthme de l’enfant
  • G. Labbé, E. Merlin, C. Kauffman, J.-L. Fauquert, M.-C. Héraud, A. Labbé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.