Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’électrostimulation dans la réhabilitation des patients BPCO sévères : pertinence ou facétie ? - 03/03/10

Doi : 10.1016/j.rmr.2009.08.004 
A. Couillard a, b, , C. Prefaut c
a Clinique du Souffle-La-Vallonie, groupe Fontalvie, 800, avenue Joseph-Vallot, 34700 Lodève, France 
b Fédération Antadir, 66, boulevard Saint-Michel, 75006 Paris, France 
c Inserm ERI25, muscle et pathologies, centre hospitalo-universitaire A.-de-Villeneuve, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les atteintes musculaires et la dyspnée au décours d’une exacerbation sont telles que certains patients BPCO ne peuvent pas suivre un programme classique de réentraînement à l’effort, basé sur des activités globales (marche, bicyclette...). Des stratégies alternatives comme l’électrostimulation pourraient être envisagées pour initier le réentraînement le plus tôt possible, rompre le cercle vicieux de l’exacerbation et améliorer le pronostic vital de ces patients.

Littérature

Cinq études randomisées avec groupe témoin ont analysé les effets de l’électrostimulation chez les BPCO. Elles montrent que cette technique est non dyspnéisante et bien tolérée par les patients quelle que soit leur sévérité et qu’elle pourrait améliorer la fonction musculaire périphérique, la tolérance à l’effort, la dyspnée et la qualité de vie des BPCO.

Conclusions

Ces premiers résultats semblent indiquer que l’électrostimulation a probablement sa place dans la réhabilitation respiratoire. Nous pensons qu’elle pourrait être proposée comme une alternative au réentraînement classique pour les BPCO en perte d’autonomie au décours d’une décompensation. Toutefois, d’autres études plus larges et standardisées sont nécessaires pour confirmer les bénéfices cliniques et fonctionnels de cette technique, en comprendre les mécanismes sous-jacents et définir des indications thérapeutiques précises.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The degree of dyspnoea and muscular dysfunction during an exacerbation of COPD are so severe in some patients that they are unable to follow a traditional exercise training programme based on whole body activity (walking, cycling). Some alternative strategies like electrostimulation may be considered to initiate retraining as soon as possible, to break the vicious circle of exacerbations and improve the prognosis of these patients.

Literature

Five randomised studies with a control group have analysed the effects of electrostimulation in COPD. They show that this technique does not cause dyspnoea and is well tolerated by the patients regardless of their severity; that that it can improve peripheral muscular function, effort tolerance, dyspnoea and quality of life.

Conclusions

The preliminary results seem to indicate that electrostimulation probably has a place in respiratory rehabilitation. We think that it should be considered as an alternative to classical retraining in COPD patients with loss of independence during an exacerbation. However, further larger, standardised studies are necessary to confirm the clinical and functional benefits of this technique, to understand the underlying mechanisms and define the precise therapeutic indications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : BPCO, Exacerbation, Réhabilitation, Électrostimulation, Réentraînement

Keywords : COPD, Exacerbation, Rehabilitation, Electrostimulation, Retraining


Plan


© 2010  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 2

P. 113-124 - février 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les nouvelles recommandations internationales de l’hypertension pulmonaire
  • A.T. Dinh-Xuan, S. Duong-Quy
| Article suivant Article suivant
  • Études de longue durée évaluant les traitements pharmacologiques dans la BPCO. Enseignements et limites
  • E. Marchand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.