Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome hépatopulmonaire et pneumopathie interstitielle diffuse idiopathique - 24/11/10

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.04.014 
G. Tercé a, L. Stervinou-Wemeau a, S. Leroy a, A.-L. Hachulla-Lemaire b, B. Wallaert a,
a Centre de compétence des maladies pulmonaires rares, service de pneumologie et d’immuno-allergologie, hôpital A.-Calmette, CHRU de Lille, boulevard du Pr-J.-Leclercq, 59037 Lille, France 
b Service de radiologie, hôpital Calmette, CHRU de Lille, boulevard du Pr-J-Leclercq, 59037 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

L’association entre pneumopathie interstitielle diffuse (PID) et syndrome hépatopulmonaire (SHP) a rarement été décrite.

Observation

Nous rapportons deux observations de patients de 62 et 64 ans présentant une pneumopathie interstitielle diffuse idiopathique avec hypoxémie sévère (42 et 47mmHg au repos) disproportionnée. Cette hypoxémie justifiait la recherche d’une pathologie hypoxémiante associée. La scintigraphie de perfusion aux macro-agrégats d’albumine marquée au technétium 99 affirmait le diagnostic de shunt droit-gauche. L’échographie cardiaque de contraste confirmait la localisation intrapulmonaire du shunt. Les deux patients présentaient une cirrhose hépatique d’origine éthylique Child A6 et C10, respectivement. Dans ce contexte d’hépatopathie chronique, on retenait le diagnostic de syndrome hépatopulmonaire associé à une PID. L’indication de transplantation hépatique, seul traitement réellement efficace du SHP, était retenue sur le critère hypoxémie.

Conclusion

Ces deux observations montrent l’importance de rechercher un shunt droit-gauche devant toute hypoxémie disproportionnée. Au cours du SHP, seule la transplantation hépatique permet de traiter les conséquences pulmonaires de l’hépatopathie. Bien que rare, l’association entre PID et SHP soulève le problème du bien fondé de la greffe hépatique en l’absence d’une évaluation fiable de la pathologie pulmonaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The association between interstitial pneumonia and hepatopulmonary syndrome (HPS) has rarely been described.

Observation

We report the cases of two patients, 62 and 64 years old, who presented with idiopathic interstitial pneumonia (IIP) and severe, disproportionate hypoxemia, PaO2 42 and 47 mmHg, respectively. This hypoxemia lead to search for associated disease. The diagnosis of right-to-left shunt was established by the 99mTc-MAA perfusion lung imaging. A contrast cardiac echography confirmed the intrapulmonary shunt. Both patients were found to have hepatic cirrhosis, classed as Child Grade A6 and C10. In this context of chronic hepatopathy, the diagnosis of SHP associated with IIP was established. Liver transplantation, the only way to cure the lung consequences of the HPS, was planned.

Conclusion

These two cases highlight the importance of searching for right-to-left shunt in patients who have lung disease with severe disproportionate hypoxemia. Liver transplantation is the only way to cure the lung consequences of the hepathopathy. The rare association between ILD and HPS raises problems when deciding to go forward to transplantation in the absence of a histological diagnosis of the lung disease and where the prognosis of the lung disease is unclear.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumopathie interstitielle diffuse, Syndrome hépatopulmonaire, Hypoxémie disproportionnée, Shunt droit-gauche

Keywords : Interstitial lung disease, Hepatopulmonary syndrome, Disproportionate hypoxemia, Right-to-left shunt


Plan


© 2010  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 9

P. 1114-1118 - novembre 2010 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hémorragie intra-alvéolaire : présentation rare du syndrome d’embolie graisseuse
  • W. Ketata, S. Msaad, N. Bahloul, F. Marouen, A. Ayoub
| Article suivant Article suivant
  • Atteinte pleuropulmonaire conduisant à un pneumothorax bilatéral chez une patiente traitée pour une polyarthrite rhumatoïde
  • D. N’Gabou, P. Magdeleinat, N. Weber, C. Raynaud, D. Gossot, A. Mechouek, J.-B. Stern

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.