Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence et caractéristiques des colonisations des voies respiratoires lors du diagnostic de cancer bronchique : étude rétrospective de 388 cas - 12/04/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.05.020 
S. Laroumagne a, A. Salinas-Pineda a, C. Hermant a, M. Murris a, P.-A. Gourraud b, C. Do b, C. Segonds c, A. Didier a, J. Mazières a,
a Service de pneumologie, clinique des voies respiratoires, hôpital Larrey, CHU de Toulouse, 24, chemin de Pouvourville, 31059 Toulouse cedex 09, France 
b Service de méthodologie, faculté de médecine de Toulouse, 31000 Toulouse, France 
c Laboratoire de bactériologie, hôpital Rangueil, CHU de Toulouse, 31059 Toulouse cedex 09, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La colonisation bronchique est fréquente chez les patients porteurs d’un cancer pulmonaire et pourrait influencer la prise en charge thérapeutique et le pronostic. L’objectif de notre travail est de préciser l’incidence et la nature des colonisations bronchiques au moment du diagnostic de cancer.

Méthodes

Trois cent quatre-vingt-huit patients porteurs d’un cancer bronchique ont eu une endoscopie bronchique lors du diagnostic initial. Parmi eux, 216 patients ont bénéficié d’une enquête bactériologique, mycologique et mycobactériologique. Le type et la fréquence des colonisations ont été analysés.

Résultats

Dans 39,8 % des cas, notre étude met en évidence des micro-organismes potentiellement pathogènes, essentiellement des bacilles Gram négatifs (39,8 % des cas) (Haemophilus influenzae, Enterobacter sp., Escherichia coli). Nous retrouvons 0,9 % de mycobactéries et 13,9 % de Candida albicans. Parmi les 216 patients ayant bénéficié d’une analyse microbiologique, nous ne retrouvons pas de corrélation significative entre les caractéristiques de la tumeur ou du patient et la présence d’une colonisation microbienne.

Conclusions

La colonisation des voies respiratoires est fréquente lors du diagnostic de cancer bronchique. La nature des micro-organismes impliqués suggère l’intérêt d’une analyse microbiologique initiale afin d’optimiser la prise en charge de ces patients. Une étude prospective est en cours dans ce sens.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Bronchial colonisation is frequently reported in patients with lung cancer. These colonisations could influence patient therapeutic management and prognosis. The aim of our study is refine incidence and nature of bronchial colonisations in patients presenting with lung cancer.

Methods

Three hundred and eighty-eight patients with lung cancer underwent a flexible bronchoscopy at the time of diagnosis. Among them, 216 patients had a bacteriological, mycobacteriological and fungal investigation. Type and frequency of these colonisations were analyzed.

Results

Potential pathogens were found in 39.8% of samples, including mainly 39.8% of Gram-negative bacilli (Haemophilus influenzae, Enterobacter sp., Escherichia coli). In addition, we found 0.9% of mycobacteria and 13.9% of Candida albicans. Among these 216 patients where microbiological analysis was performed, patient features and tumor stage were not significantly correlated to microbial colonisation.

Conclusions

Colonisation of airways is frequently reported when a lung cancer is diagnosed. Our data suggest that bronchial colonisation should be prospectively collected due to its potential interest in the management of lung cancer patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer bronchique, Colonisation bronchique, Infection, Endoscopie bronchique, Incidence

Keywords : Lung cancer, Bronchial colonisation, Infection, Bronchoscopy, Incidence


Plan


© 2010  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 3

P. 328-335 - mars 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aspects épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutifs de l’aspergillome pulmonaire à Dakar
  • S.S. Ade, N.O. Touré, A. Ndiaye, O. Diarra, Y. Dia Kane, A. Diatta, M. Ndiaye, A.A. Hane
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison de l’efficacité d’une exsufflation simple par rapport au drainage thoracique dans le traitement du pneumothorax spontané complet. Étude EXPRED : EXsufflation d’un PREmier pneumothorax versus Drainage
  • T. Desmettre, J.-C. Meurice, F. Mauny, M.-C. Woronoff, O. Tiffet, J. Schmidt, G. Ferretti, J.-C. Dalphin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.