Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Diagnostic de l’embolie pulmonaire - 08/07/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2010.10.039 
H. Robert-Ebadi , M. Righini
Service d’angiologie et d’hémostase, hôpitaux universitaires de Genève, rue Gabrielle-Perret-Gentil 4, 1211 Genève 14, Suisse 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le diagnostic de l’embolie pulmonaire (EP) repose à l’heure actuelle sur une « stratégie diagnostique » et non sur un test unique. L’étape initiale après identification des patients suspects d’EP est l’établissement de la probabilité clinique pré-test. Plusieurs scores validés sont à la disposition du clinicien pour permettre une évaluation standardisée et reproductible de la probabilité clinique, et représentent un outil diagnostique très précieux. En effet, de la probabilité clinique de base dépend la suite des investigations. En cas de probabilité clinique faible ou intermédiaire, le dosage des D-dimères permet d’exclure le diagnostic d’EP chez environ un patient sur trois sans recourir à une imagerie complémentaire. En cas de D-dimères positifs ou de probabilité clinique forte, l’angioscanner multibarrettes est actuellement l’examen de choix. L’échographie de compression veineuse des membres inférieurs et la scintigraphie pulmonaire de ventilation/perfusion gardent toutefois toute leur place chez les patients ayant une contre-indication au scanner, en particulier les insuffisants rénaux. Ayant actuellement à disposition des stratégies diagnostiques de l’EP solidement validées, le défi pour le futur sera de tenter de mieux définir quels sont les patients chez lesquels l’EP devrait être suspectée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Nowadays the diagnosis of pulmonary embolism (PE) is based on a “diagnostic strategy” rather than a single test. The first step, after identifying patients with suspicion of PE, is to establish the pre-test clinical probability. Several scores are available to make a standardised and reproducible assessment of the clinical probability and these, therefore, represent valuable diagnostic tools. Indeed, it is the clinical probability that guides further investigation. In patients with low or intermediate clinical probability, PE can be safely ruled out by a negative D-dimer in approximately one-third of patients without additional imaging. In the case of a positive D-dimer or high clinical probability, CT pulmonary angiography is now the recommended imaging technique. However, lower limb venous compression ultrasound and ventilation/perfusion scans remain useful in patients with contraindications to CT; mainly those with renal insufficiency. In the presence of readily available and strongly validated diagnostic strategies, the challenge for the future will probably be better identification of patients in whom PE should be suspected.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Embolie pulmonaire, Diagnostic, Probabilité clinique, D-dimères, Scanner

Keywords : Pulmonary embolism, Diagnosis, Clinical probability, D-dimer, CT


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 6

P. 790-799 - juin 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prise en charge diagnostique et thérapeutique de l’embolie pulmonaire grave
  • B. Planquette, L. Belmont, Guy Meyer, Olivier Sanchez
| Article suivant Article suivant
  • Hernie congénitale du diaphragme : prise en charge anténatale
  • A. Benachi, J. Saada, J. Martinovic, P. de Lagausie, L. Storme, J. Jani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.