Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Readmissions for asthma in France in 2002–2005 - 26/11/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.09.023 
M.-C. Delmas a, , C. Marguet b, C. Raherison c, J. Nicolau a, C. Fuhrman a
a Institut de veille sanitaire, 12, rue du Val-d’Osne, 94415 Saint-Maurice cedex, France 
b Unité de pneumologie et allergologie pédiatrique, département de pédiatrie médicale, hôpital Charles-Nicolle, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76031 Rouen cedex, France 
c Service des maladies respiratoires, hôpital du Haut-Lévèque, CHU de Bordeaux, 33604 Pessac, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Introduction

Most admissions for asthma are preventable. The objective of this study was to describe readmissions for asthma.

Methods

We used the nationwide hospital database to identify readmissions for asthma in patients aged two to 44 years recorded in metropolitan France between 2002 and 2005. We selected patients having a main diagnosis of asthma or asthma-related acute respiratory failure. Readmission rates at seven days and one year were estimated using the Kaplan-Meier method.

Results

The 1-year readmission rate was 15.0% and varied with age (being higher in patients aged two to four years and 35–44 years) and sex (being higher in females aged ten to 34 years). The 1-year readmission rate increased with index stay length. The 7-day readmission rate was 1.1% and was higher in patients with shorter index hospital stays.

Conclusion

The rate of readmission of asthma patients is a relevant indicator for monitoring asthma and, more specifically, the clinical management of the disease. In the future, the accumulation of data from consecutive years and the linkage of admission data to asthma medication claims data can be expected to improve our understanding of severe asthma in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Asthma, Admission, Readmission, Exacerbation, France


Plan


 This article is the English translation of the following manuscript, which was originally published in French in Revue des Maladies Respiratoires. Please cite this article as: “Delmas MC, Marguet C, Raherison C, Nicolau J, Fuhrman C. Les réadmissions pour asthme en France, 2002–2005. Rev Mal Respir 2009;26:751–8”.


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 9

P. e115-e122 - novembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt du NO exhalé dans les fibroses pulmonaires
  • L. Guilleminault, A. Saint-Hilaire, O. Favelle, D. Carmier, P. Diot, S. Marchand-Adam
| Article suivant Article suivant
  • Fully endoscopic major pulmonary resection for stage I bronchial carcinoma: Initial results
  • D. Gossot, Ph. Girard, C. Raynaud, J.-B. Stern, R. Caliandro, P. Validire, D. Debrosse, P. Magdeleinat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.