Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge thérapeutique de l’atteinte des voies aériennes distales dans la BPCO - 09/12/11

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.08.005 
P. Devillier a, G. Jebrak b, H. Morel c, T. Chinet d, A. Didier e, N. Roche f,
a UPRES EA 220, pôle des maladies respiratoires, hôpital Foch, 11, rue Guillaume-Lenoir, 92150 Suresnes, France 
b Pneumologie, hôpital Bichat, 75018 Paris, France 
c Fédération de pneumologie, centre hospitalier Broussais, 35400 Saint-Malo, France 
d Service de pneumologie, hôpital Ambroise-Paré, université de Versailles Saint Quentin en Yvelines, AP–HP, 92104 Boulogne, France 
e Service de pneumologie, hôpital Larrey, CHU de Toulouse, 31059 Toulouse cedex 9, France 
f Service de pneumologie et réanimation, hôpital de l’Hôtel-Dieu, université Paris Descartes, AP–HP, 1, place du Parvis-de-Notre-Dame, 75004 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La prise en charge médicamenteuse actuelle de la BPCO fournit des effets incomplètement satisfaisants en termes d’amélioration des symptômes, de la tolérance à l’exercice, de la fréquence des exacerbations et de la qualité de vie. Une explication possible serait que les traitements actuels ciblent mal les voies aériennes distales (VAD), pourtant très impliquées dans l’obstruction bronchique et ses conséquences (distension…).

État des connaissances

De nombreux traitements utilisés dans la BPCO sont susceptibles d’effets sur les VAD : bronchodilatateurs, corticostéroïdes, voire mucomodificateurs et antibiotiques. Ces effets sont pourtant mal connus.

Perspectives

De nouveaux traitements ciblant plus spécifiquement les mécanismes de l’inflammation, du stress oxydant et du remodelage en cause dans la BPCO pourraient s’avérer utiles dans sa prise en charge, mais la plupart sont encore aux stades initiaux de leur développement. Des progrès peuvent aussi venir de l’amélioration des dispositifs d’inhalation, dirigés plus particulièrement vers les VAD.

Conclusions

L’amélioration de la prise en charge de la BPCO peut passer par des progrès en termes de molécules comme de mode d’administration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The current pharmacological treatment of COPD provides only partial beneficial effects on symptoms, exercise tolerance, frequency of exacerbations and quality of life. This could be related to poor targeting of the distal airways by current treatments, yet these airways are particularly involved in airflow obstruction and its consequences such as hyperinflation.

Background

Many treatments used in COPD could have effects on distal airways, including bronchodilators, corticosteroids, mucolytics and antibiotics. However, these possible effects remain poorly understood.

Viewpoints

New treatments targeting more specifically the mechanisms of inflammation, oxidative stress and tissue remodeling that characterize COPD, could prove useful in its management, but most are still only in the early stages of their development. Advances could also come from improvements in inhalation devices, delivering more of the medication to the distal airways.

Conclusions

Improvement in the management of COPD could come from progress in terms of both molecules and their mode of administration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : BPCO, Inflammation, Voies aériennes distales, Bronchodilatateurs, Corticostéroïdes, Phosphodiestérase 4

Keywords : COPD, Inflammation, Distal airways, Bronchodilators, Corticosteroids, Phosphodiesterase 4


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 10

P. 1340-1356 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Devenir respiratoire à l’âge adulte de la prématurité et de la dysplasie bronchopulmonaire
  • N. Gasior, M. David, V. Millet, M. Reynaud-Gaubert, J.-C. Dubus
| Article suivant Article suivant
  • Questions du numéro 8-2011

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.