Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dépistage de l’infection tuberculeuse latente (ITL) à Paris à l’aide d’un test interféron chez des sujets contact en 2009 - 11/01/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.10.007 
A. Fournier a, , F. Antoun a, A. Collignon b, G. Muller a, J. Rouvier a, B. Ayache a, M.-S. Guesnon a, S. Larnaudie a
a Centre de lutte antituberculeuse de Paris (CLAT 75), sous-direction de la santé, DASES, département de Paris, 15-17, rue Charles-Bertheau, 75013 Paris, France 
b Laboratoire Saint-Marcel, sous-direction de la santé, DASES, département de Paris, 37, boulevard Saint-Marcel, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le dépistage des sujets contact a pour but de dépister les tuberculoses maladies (TM) secondaires et les infections tuberculeuses latentes (ITL). Les tests immunologiques, utilisés pour le dépistage des ITL, ne permettent pas de diagnostiquer avec certitude et de dater une ITL. Les objectifs sont d’identifier les facteurs significativement associés à un test de libération de l’interféron (QuantiFERON®-TB-Gold In-Tube [QFT]) positif, puis à la décision de traiter une ITL et de proposer une aide décisionnelle en cas d’ITL. Il s’agit d’une étude observationnelle multicentrique rétrospective. Parmi les 601 sujets contact inclus, 88 tests QFT étaient positifs. L’examen microscopique (EM) d’un prélèvement respiratoire était positif pour 89 cas sources (n=144 cas). Le contact était familial pour 101 cas. Quatre facteurs étaient significativement liés au QFT : l’âge du sujet contact et sa région de naissance, caractéristiques propres au sujet contact, en faveur d’une ITL ancienne ; la positivité de l’EM et le caractère familial du contact, en faveur d’une ITL récente car liés au contage ayant motivé le dépistage. Seule la positivité de l’EM, chez les sujets contact ayant un test QFT positif, avait un impact significatif sur la décision de traiter une ITL. L’aide décisionnelle proposée permet, en cas de test QFT positif et en complément de la recherche de facteurs de risque d’évolution vers la TM, d’évaluer le caractère récent de l’ITL et la pertinence d’un traitement préventif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

There are two reasons for screening contacts: one is to identify cases of secondary tuberculosis disease (TB) and the other is to identify new cases of latent tuberculosis infection (LTBI). The tuberculin skin test (TST) and the interferon-gamma-release assay (IGRA) have their limitations when used for the detection of LTBI. They neither allow a definite diagnosis of LTBI nor provide information as to the date of onset. The present study was observational, multi-centre (four centers) and retrospective. Six hundred and one contacts were included. The results of the QFT test showed 88 positive (15 %). Among the 144 index cases, all presented with pulmonary disease and 89 cases were sputum positive. In our series, 101 contacts belonged to the family circle. The four factors that had a significant positive impact on the result of the QFT test were: increasing age, the region of birth of the contact (high incidence areas), both of which may indicate old infection, while contact within the family and sputum positivity of the index case probably indicate recent infection. Only sputum positivity influenced the decision to treat the LTBI. We propose a tool aimed at facilitating the decision making process in QFT positive cases. Estimation of the duration of LTBI should help the physician to decide on the need for preventative treatment as well as a search for factors that increase the risk of progression to TB disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Tuberculose, Infection tuberculeuse latente, Test de libération de l’interféron, Enquête, Dépistage de sujet contact

Keywords : Tuberculosis, LTBI, Interferon test (IGRA), Investigation, Screening of contacts


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 1

P. 28-39 - janvier 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de rattrapage par pémétrexed pour les CBNPC : étude rétrospective d’implémentation
  • C. Jungels, T. Berghmans, A.-P. Meert, J.-J. Lafitte, A. Scherpereel, J.-P. Sculier
| Article suivant Article suivant
  • Faisabilité du « coaching » téléphonique dans l’appareillage du syndrome d’apnée du sommeil. Coaching téléphonique et SAS
  • L. Leseux, N. Rossin, K. Sedkaoui, S. Pontier, N. Harribey, S. Deleurme, G. Germaini, F. Jeanne, L. Adrover, P. Leophonte, J.-L. Fraysse, A. Didier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.