Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Thérapeutiques antiangiogéniques dans le cancer bronchique : indications et toxicités - 11/03/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.06.017 
C. Clément-Duchêne , B. Godbert, Y. Martinet
Service de pneumologie, CHU de Nancy, allée du Morvan, 54511 Vandœuvre-lès-Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le cancer bronchique est la principale cause de décès par cancer dans le monde. Environ 80 % des cancers bronchiques sont diagnostiqués à un stade avancé (IIIB) ou métastatique (IV) et les chimiothérapies actuelles ne permettent qu’un gain modéré en termes de survie. Utiliser les thérapies ciblées contre le Vascular Endothelial Growth Factor (VEGF) ou dirigées contre la vascularisation tumorale seules ou en association avec les régimes de chimiothérapie standard, peut être un nouvel axe thérapeutique dans le cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC). Depuis octobre 2006, une nouvelle classe thérapeutique inhibant l’angiogenèse a été approuvée pour le traitement du CBNPC de stade avancé, avec comme molécule principale le bevacizumab. D’autres petites molécules inhibitrices des tyrosine kinases et agissant contre le récepteur au VEGF sont aussi actives dans le traitement du CBNPC et sont actuellement en développement. Enfin, certains médicaments agissant sur la vascularisation tumorale et appelés Vascular Disrupting Agents sont en cours de développement. La tolérance de ces nouvelles thérapeutiques est bonne, mais les toxicités comme les hémoptysies, l’hypertension artérielle et les atteintes cardiaques peuvent avoir des conséquences gravissimes. Cet article se propose de faire une synthèse de ces nouvelles molécules et de leurs principales toxicités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Lung cancer is the leading cause of cancer-related death. Targeting the vascular endothelial growth factor (VEGF) pathways in combination with standard chemotherapy can improve response rate and survival in non-small cell lung cancer. Since October 2006, a new class of drugs targeting angiogenesis has been introduced for the treatment of advanced lung cancer. Bevacizumab, an antibody directly targeting VEGF was the first agent to be approved. Other small molecule tyrosine kinase inhibitors targeting the VEGF receptor are also active in the treatment of advanced lung cancer and are currently under development. Most of these new drugs are well tolerated though potentially significant toxicities such as haemoptysis and hypertension have been observed. This article will review these new-targeted anti-angiogenic agents with a focus on their use in lung cancer and on their important side effects.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer bronchique, Agents antiangiogéniques, VEGF, Vascular Disrupting Agents, Toxicités

Keywords : Lung cancer, Anti-angiogenic agents, VEGF, Vascular Disrupting Agents, Toxicities


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 2

P. 161-177 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Intérêt de la TEP-FDG dans le cancer pulmonaire non à petites cellules de stade IIIAN2
  • C. Colavolpe, G. Bonardel, E. Guedj, S. Cammilleri, O. Mundler, F. Barlesi
| Article suivant Article suivant
  • Indications de la ventilation à percussions intrapulmonaires (VPI) : revue de la littérature
  • G. Riffard, M. Toussaint

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.