Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Indications de la ventilation à percussions intrapulmonaires (VPI) : revue de la littérature - 11/03/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.12.005 
G. Riffard a, , M. Toussaint b
a Service de rééducation fonctionnelle, hôpital Nord, CHU de Saint-Étienne, 42055 Saint-Étienne cedex 2, France 
b Ziekenhuis Inkendaal, centre de ventilation mécanique pour le domicile et centre neuromusculaire, Vlezenbeek, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La ventilation à percussions intrapulmonaires (VPI) est utilisée pour traiter l’encombrement bronchique périphérique ainsi que les troubles de ventilation.

État des connaissances

La littérature médicale montre que la VPI s’envisage aussi bien dans une démarche symptomatique que prophylactique. La VPI s’utilise via des interfaces invasives ou non invasives dans une grande variété de troubles respiratoires sévères lorsque les techniques classiques de kinésithérapie respiratoire sont devenues inefficaces. Les pathologies telles que les maladies neuromusculaires au stade avancé avec encombrement bronchique sévère, la mucoviscidose décompensée ou non, la bronchopneumopathie chronique obstructive à l’état stable, en exacerbation ou après extubation, les atélectasies ou d’autres pathologies ou complications respiratoires sévères peuvent bénéficier des effets thérapeutiques de la VPI. Peu de contre-indications sont trouvées dans la littérature médicale.

Perspectives

Les effets physiques de la VPI ne sont pas encore bien démontrés. Le niveau d’évidence d’efficacité de la VPI est en progrès. Cependant, les études d’efficacité cliniques restent insuffisantes à ce jour.

Conclusions

La VPI peut être considérée comme une technique offrant une aide utile dans l’arsenal thérapeutique de prise en charge des pathologies respiratoires sévères rebelles aux techniques de kinésithérapie respiratoires classiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Intrapulmonary Percussive Ventilation (IPV) is used to treat peripheral airway obstruction as well as disorders of ventilation.

State of the art

The medical literature shows that IPV can be deployed for both symptomatic and prophylactic purposes. When conventional techniques of chest physiotherapy have been ineffective, IPV may be delivered in a variety of severe respiratory diseases via both invasive and non-invasive interfaces. Diseases such as advanced neuromuscular disorders with severe bronchial congestion, stable or decompensated cystic fibrosis and chronic obstructive pulmonary disease whether in the stable condition, during exacerbations or after extubation as well as atelectasis or other severe respiratory complications may all benefit from therapeutic effects of IPV. Very few contra-indications are reported in the literature.

Perspectives

The precise physiological effects of IPV are not yet well demonstrated. Despite significant progresses, the level of evidence for the clinical effectiveness of IPV remains insufficient.

Conclusions

IPV can be considered as a technique that may offer valuable assistance in the treatment of severe respiratory diseases that are refractory to conventional techniques of respiratory therapy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Désencombrement, Kinésithérapie respiratoire, Ventilation à percussions intrapulmonaires

Keywords : Airway clearance, Chest physiotherapy, Intrapulmonary percussive ventilation


Plan


© 2011  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 2

P. 178-190 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Thérapeutiques antiangiogéniques dans le cancer bronchique : indications et toxicités
  • C. Clément-Duchêne, B. Godbert, Y. Martinet
| Article suivant Article suivant
  • Les dispositifs d’inhalation : propriétés, modélisation, réglementation et utilisation en pratique courante. Aérosolstorming du GAT, Paris 2011
  • A. Ferré, M. Dres, N. Roche, M. Antignac, M.-H. Becquemin, V. Trosini, L. Vecellio, G. Chantrel, J.-C. Dubus

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.