Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Explorations fonctionnelles respiratoires des voies aériennes distales dans la BPCO - 11/03/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.09.042 
G. Garcia a, , T. Perez b, S. Verbanck c
a Service d’explorations fonctionnelles multidisciplinaires, hôpital Antoine-Béclère, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, AP–HP, université Paris-Sud, 92141 Clamart, cedex, France 
b Service d’explorations fonctionnelles respiratoires et clinique des maladies respiratoires, hôpital Calmette, CHRU de Lille, Lille cedex, France 
c Respiratory Division, University Hospital, Vrije Universiteit Brussel, Brussels, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est définie par l’existence d’un trouble ventilatoire obstructif (TVO) peu ou pas réversible. L’atteinte des voies aériennes distales (VAD), c’est-à-dire les voies aériennes dont le diamètre est inférieur à 2mm, joue un rôle physiopathologique mécanique et inflammatoire important dans la BPCO.

Contexte

La spirométrie reste le gold standard pour affirmer le diagnostic de BPCO et évaluer la sévérité du TVO (VEMS/CVF post-bronchodilatateur inférieur à 70 %). Mais la définition ATS/ERS du TVO est différente de cette définition proposée par la plupart des recommandations clinique dont GOLD (VEMS rapporté à la meilleure des deux CV [CV lente et forcée] inférieur au 5e percentile de la courbe de distribution normale). L’atteinte des VAD est un élément physiopathologique majeur de la BPCO. Pourtant l’importance relative de cette atteinte reste difficile à mettre en évidence et à quantifier chez un patient par les méthodes d’explorations fonctionnelles courantes. Le DEM25-75 n’est interprétable que si la CVF est normale et la relation entre ce test et les anomalies histologiques n’est pas connue. Il est donc nécessaire de faire appel à des méthodes simples, non invasives et validées afin de pouvoir évaluer l’efficacité des futurs traitements de la BPCO sur l’atteinte des VAD.

Point de vue

La mesure du volume et de la capacité de fermeture grâce à la technique du rinçage de l’azote semble plus sensible que le VEMS pour mettre en évidence des anomalies ventilatoires distales précoces chez les fumeurs. La méthode des oscillations forcées ou celle du rinçage de l’azote en cycles multiples permettent d’identifier l’atteinte des VAD de l’atteinte proximale, mais la pertinence clinique de ces explorations reste à préciser à plus large échelle.

Conclusion

Ces techniques sont prometteuses dans l’évaluation spécifique de l’atteinte spécifique des VAD. Mais à l’heure actuelle, il n’existe pas de technique validée permettant l’évaluation en routine des VAD, ni de technique corrélée à des données anatomopathologiques. De plus, certaines d’entre elles restent encore difficiles d’accès pour le clinicien.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

COPD is characterized by airflow limitation that is not fully reversible. Changes in the structure and function of the small airways (less than 2mm diameter) are now recognized to play a major pathophysiological and mechanical role in airflow limitation in COPD. There is, therefore, a need for technology to quantify small airways disease.

Background

For the diagnosis and assessment of COPD, spirometry is the gold standard (postbronchodilator FEV1/FVC less than 70%). The ATS/ERS definition of an obstructive pulmonary defect contrasts with the definitions suggested by clinical guidelines, in that FEV1 is related to VC rather than FVC and the cut-off value of this ratio is set at the 5th percentile of the normal distribution rather than at a fixed value of 0.7. There is also a significant association between the severity of the disease and the degree of inflammation in the small airways. Therefore, a variety of physiological tests have been proposed as non-invasive surrogate measurements of distal lung function, such as a reduction in the forced expiratory flow at 25% to 75% of forced vital capacity (FEF25-75). However, the reproducibility and comparability of the FEF25-75 is limited if not adjusted for lung volume, and the relationship between FEF25-75 and histology is unknown. It is difficult to quantify the narrowing of the small airways and physiological measurements are difficult to interpret because there is abnormal airflow in the larger airways. Therefore, it will be difficult to assess the effects of new treatments on small airway function, and it is important to develop new techniques in order to do so.

Viewpoint

The single breath nitrogen washout, with calculation of the slope (dN2) of the N2 alveolar plateau, the closing volume and the closing capacity, is a more sensitive test of early lung damage in smokers than the FEV1. The Forced Oscillation Technique (FOT) is a method for assessing respiratory mechanics non-invasively during spontaneous breathing. The more sophisticated multiple breath washout test (MBW) has the potential to locate the affected small airways anatomically in acinar and conductive lung zones through increased phase III slope indices, Sacin and Scond. In more advanced stages of smoking-induced lung disease, differential patterns of Sacin and Scond are characteristics of parenchymal destruction in addition to peripheral airways changes.

Conclusion

These functional tests are promising solutions for small airways assessment. FOT has the advantage of being a simple method, requiring only the passive cooperation of the subject.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : BPCO, Distension dynamique, Rinçage de l’azote en cycles multiples, Oscillations forcées

Keywords : COPD, Small airways, Dynamic hyperinflation, Multiple-breath nitrogen washout, Forced oscillation technique


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 2

P. 319-327 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic des infections tuberculeuses latentes (sujets sains, sujets immunodéprimés ou amenés à l’être)
  • P. Fraisse
| Article suivant Article suivant
  • Malformations congénitales du poumon : quand opérer ?
  • N. Khen-Dunlop, Y. Révillon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.