Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs prédictifs des récidives de tuberculose pulmonaire en Tunisie : une étude rétrospective - 22/03/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.01.001 
H. Racil , J. Ben Amar, M. Mami, A. Chabbou
Service de pneumologie, pavillon II, faculté de médecine El Manar Tunis, hôpital Abderrahmen-Mami, 2080 Ariana, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La tuberculose reste endémique en Tunisie. Bien que rares, les récidives tuberculeuses (RT) exposent classiquement au risque de résistance. Le but de cette étude était de rechercher des facteurs prédictifs de RT.

Patients et méthodes

Soixante-quatre patients ayant présenté une tuberculose pulmonaire confirmée, puis au moins une RT, ont été comparés à 105 patients constituant le groupe témoin.

Résultats

Un taux de 9,48 % de RT a été noté de septembre 1995 à décembre 2007 chez des patients, tous de sexe masculin. Il n’y avait pas de différence entre les deux groupes en ce qui concerne l’âge. Un tabagisme supérieur à 20 PA était plus fréquent en cas de récidive (44,89 % versus 21,4 % ; p=0,055). La douleur thoracique et la dyspnée étaient plus fréquentes dans le groupe récidive, de même qu’une hémoglobine basse (11,33±1,57g/dL versus 12,41±1,66g/dL ; p=0,008). L’intradermoréaction (IDR) était négative chez 73,7 % des récidives contre 31,1 % des témoins (p=0,001). La cytolyse hépatique était plus fréquente dans le groupe récidive (27,3 % versus 8,6 % ; p<0,05). L’arrêt du traitement antituberculeux était également plus fréquent dans le groupe récidive (36,7 % versus 3,8 % ; p<0,001). Le délai de négativation des bascilloscopies était plus prolongé dans le groupe récidive (46±54 versus 9±12jours, p<0,001). En étude multivariée, la cytolyse hépatique et l’IDR négative constituaient des facteurs prédictifs indépendants de RT.

Conclusion

Tout patient tuberculeux, notamment devant la présence de facteurs prédictifs de RT, devrait bénéficier d’une prise en charge et d’un schéma thérapeutique adapté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Tuberculosis is still endemic in Tunisia. Even though recurrent TB (RT) is rare, there is an increased risk of resistance. The purpose of this study is to investigate predictors of RT.

Patients and methods

This was a case controlled retrospective study, comparing two groups of patients with confirmed pulmonary tuberculosis: a relapse group (GR) of 64 patients with RT and a control group (GT) of 105 patients.

Results

Between September 1995 and December 2007, the incidence of RT was 9.48%. All the patients were male. There was no difference in the average age of the two groups. A smoking history of greater than 20 pack-years was more common in the GR (44.89% versus 21.4%, P=0.055). No difference was found regarding the history and clinical signs except that chest pain and dyspnoea were more frequent in the GR. A low haemoglobin was more common in the GR (11.33±1.57g/dL versus 12.41±1.66g/dL, P=0.008). The tuberculin skin test was negative in 73.7% of GR versus 31.1% of GT (P=0.001). Adverse liver reactions are more frequent in the GR (27.3% versus 8.6%, P<0.05). Discontinuation of TB treatment was more common in the GR (36.7% versus 3.8%, P<0.001). The achievement of sputum negativity was delayed in the GR (46.32±54.01 versus 9.35±11.84 days, P<0.001). Despite this, we have noted no significant difference in drug resistance. In multivariate analysis, hepatic cytolysis and a negative tuberculin skin test were independent predictive factors for RT.

Conclusion

All tuberculous patients should have a carefully adapted treatment regimen, particularly the presence of factors predictive for recurrence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tuberculose, Tuberculose pulmonaire, Récidive

Keywords : Pulmonary tuberculosis, Recurrence


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 412-418 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteintes pleurales non tuberculeuses versus atteintes pleurales tuberculeuses
  • K. Horo, A. N’Gom, B. Ahui, C. Brou-Gode, J.-C. Anon, A. Diaw, P. Bemba, K. Foutoupouo, H. Djè Bi, P. Ouattara, B. Kouassi, N. Koffi, E. Aka-Danguy
| Article suivant Article suivant
  • Le syndrome des ongles jaunes : présentation de cinq cas
  • J. Letheulle, G. Deslée, T. Guy, F. Lebargy, P. Jego, P. Delaval, B. Desrues, S. Jouneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.