Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aspergillose pulmonaire chronique nécrosante compliquant une pneumopathie à Mycobacterium malmoense - 22/03/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.12.014 
D. Gomez-Abreo a, b, 1, C. Prost a, b, 1, S. Couraud a, , b , L. Parmeland b, c, d, G. Carret c, e, A. Boibieux f, M.-C. Gagnieu g, L. Gérinière a, V. Avrillon a, c, P.-J. Souquet a
a Service de pneumologie et oncologie thoracique, hospices civils de Lyon, CH Lyon-Sud, 165, chemin du Grand-Revoyet, 69495 Pierre-Bénite cedex, France 
b Faculté de médecine et de maïeutique Lyon-Sud, Charles-Mérieux, université Claude-Bernard Lyon-I, 69600 Oullins, France 
c Faculté de médecine Lyon-Est, université Claude-Bernard Lyon-I, 8, avenue Rockefeller, 69373 Lyon cedex 08, France 
d Laboratoire « paludisme et mycologie médicale », hôpital de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, 69317 Lyon, France 
e Laboratoire de microbiologie, hospices civils de Lyon, CH Lyon-Sud, 69317 Lyon, France 
f Service de maladies infectieuses et tropicales, hôpital de la Croix-Rousse, hospices civils de Lyon, 69317 Lyon, France 
g Laboratoire de pharmacologie spécialisée, fédération de biochimie et de biologie spécialisée, hôpital Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 69437 Lyon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’infection pulmonaire à Mycobacterium malmoense est rare et survient généralement sur un poumon dystrophique de même que les infections aspergillaires. Nous rapportons le cas d’une patiente ayant développé une aspergillose pulmonaire chronique nécrosante dans les suites de cette infection. Une femme de 53ans est adressée pour bronchite à répétition et altération de l’état général. L’examen direct du liquide d’aspiration bronchique retrouve de nombreux bacilles acido-alcolo-résistants orientant d’abord le diagnostic vers une tuberculose. L’identification de la mycobactérie réalisée par séquençage permettra finalement de diagnostiquer une infection à M. malmoense. Un traitement par clarithromycine, rifampicine et ethambutol est mis en place. L’évolution est initialement favorable mais, six mois plus tard, la patiente présente une récidive du syndrome septique malgré sa bonne observance. La rechute de la pathologie mycobacterienne est exclue mais un diagnostic d’aspergillose pulmonaire nécrosante est retenu sur des critères cliniques, radiologiques et biologiques. L’infection à A. fumigatus compliquant une pneumopathie à M. malmoense est rare. La prise en charge est compliquée par l’existence de puissantes interactions médicamenteuses entre le voriconazole et la rifampicine nécessitant une prise en charge plurisdisciplinaire et spécialisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Pneumonia due to Mycobacterium malmoense is rare and usually occurs in damaged lung as is the case with Aspergillus infections. We report the case of a patient who developed chronic necrotizing pulmonary aspergillosis following an infection by atypical mycobacteria. A 53-year-old woman was hospitalized because of weight loss and fever. Direct examination of sputum smear was positive for acid fast bacilli and PCR and culture led to the diagnosis of infection with M. malmoense. Treatment was begun with clarithromycin, rifampicin and ethambutol. Despite initial improvement and excellent adherence to treatment, fever and weight loss recurred 6 months later. Relapse of the mycobacterial infection was excluded and the final diagnosis was necrotizing pulmonary aspergillosis. Infection with A. fumigatus complicating the treatment of M. malmoense is unusual. The management is challenging because of strong interactions between voriconazole and rifampicin, and thus requires a multidisciplinary and specialized approach.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mycobacterium malmoense, Aspergillose pulmonaire, Rifampicine, Voriconazole, Mycobactérie atypique

Keywords : Mycobacterium malmoense, Lung aspergilosis, Rifampicin, Voriconazole, Atypical mycobacteria


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 435-439 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • DRESS syndrome avec atteinte pulmonaire prédominante sous clomipramine
  • J. Gallego, P.-A. Hauss, M. Salaün, D. Picard, S. Bota, S. Lachkar, S. Dominique, L. Thiberville
| Article suivant Article suivant
  • Une image cavitaire « en grelot »
  • M. Estivals, C. Barbe, V. Rouleau, K. Pfeuty, Y. Ben Ghorbal, G. Fesq, S. Birolleau, H. Lévénès

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.