Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Asthme aigu : orientation et prise en charge - 25/04/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.08.008 
F. Saulnier a, , b, c , S. Préau a, b, T. Onimus a, b, B. Voisin a, b, A. Durocher a, b, c
a Service de réanimation médicale et d’urgence respiratoire, hôpital Calmette, CHRU de Lille, boulevard du Professeur-Leclerc, 59037 Lille cedex, France 
b Département universitaire de réanimation et médecine d’urgence (DURUM), faculté de médecine, 1, place de Verdun, 59045 Lille cedex, France 
c EA2694, faculté de médecine, 1, place de Verdun, 59045 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Lors des exacerbations d’asthme, une mauvaise évaluation de la sévérité, un traitement initial inadéquat et un retard au recours à des structures d’urgence sont des facteurs de surmortalité. Cette revue est centrée sur les formes graves.

État des connaissances

Les conséquences de l’obstruction bronchique sur la mécanique ventilatoire et son retentissement cardiocirculatoire expliquent les critères de sévérité des exacerbations. L’histoire ancienne et récente, la sévérité initiale et la réponse au traitement conditionnent l’orientation : passage aux urgences, admission en pneumologie ou en réanimation. Le traitement immédiat comporte correction de l’hypoxémie, nébulisations répétées de bronchodilatateurs et administration précoce de corticoïdes systémiques. La ventilation mécanique est indiquée en cas d’asphyxie ou d’épuisement. Il s’agit d’une ventilation de sécurité aboutissant à une hypercapnie permissive pour éviter tout barotraumatisme. Les traitements adjuvants, dérivés halogénés ou héliox sont discutés.

Perspectives et conclusion

Le nombre de décès par asthme a diminué ces dernières années en France (<1000 par an) et la majorité survient au domicile ou durant le transport. En dehors des cas d’asphyxie, ils seraient évitables si on considérait que toute exacerbation est potentiellement fatale. Cette notion devrait être renforcée dans les programmes d’éducation des patients et de formation des médecins.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

All patients with asthma are at risk of exacerbations. Mortality is often associated with failure to identify patients at risk and/or to appreciate the severity of acute episode, resulting in inadequate initial treatment, delay in referring to emergency care and inappropriate hospitalization rates, including delayed transfer to intensive care units. This review focuses on the management of acute severe and near fatal asthma.

State of art

Lung mechanics and cardiopulmonary interactions associated with airflow obstruction explain the physical presentation and severity criteria for exacerbations. The past and recent medical history, the initial evaluation of severity and the assessment of response to treatment direct the in-hospital management: emergency department visit, transfer to ward or intensive care unit. In any cases, the goals of therapy are summarized as oxygenation, repetitive inhalations of bronchodilators and early administration of systemic corticosteroids. Mechanical ventilation is required in a few patients with near fatal attacks resulting in asphyxia or progressive exhaustion despite maximal therapy. Controlled hypoventilation with permissive hypercapnia is the best strategy to avoid barotrauma. The role of adjunctive therapies, mainly halogenated agents and heliox, is discussed.

Perspectives and conclusion

During the last decade, asthma related mortality has decreased in France (<1000/year). The majority of deaths occur at home or during transport to the hospital but some deaths occur suddenly. Most deaths could be preventable if one adopts the approach that every exacerbation is potentially fatal. This practice should be more vigorously included in patient and general practitioner educational programs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Exacerbation d’asthme, Asthme aigu, Asthme aigu grave, Débit expiratoire de pointe, Ventilation mécanique

Keywords : Asthma exacerbation, Acute severe asthma, Near fatal asthma, Peak expiratory flow, Mechanical ventilation


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 4

P. 612-625 - avril 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Malformations pulmonaires congénitales : histoire naturelle et hypothèses pathogéniques
  • A. Hadchouel-Duvergé, G. Lezmi, J. de Blic, C. Delacourt
| Article suivant Article suivant
  • Questions 4 - 2012

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.