Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge thérapeutique des manifestations pulmonaires à la phase aiguë des leucémies aiguës myéloblastiques - 26/06/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.04.002 
F. Vincent a, , M.-A. Hospital b, V. Lemiale c, F. Bruneel d, M. Darmon e, F. Gonzalez a, A. Kouatchet f, D. Mokart g, F. Pène h, A. Rabbat i, Y. Cohen a, E. Azoulay c, 1
a Réanimation médico-chirurgicale, hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93009 Bobigny, France 
b Hématologie adulte, hôpital Saint-Louis, 75010 Paris, France 
c Réanimation médicale, hôpital Saint-Louis, 75010 Paris, France 
d Réanimation médico-chirurgicale, hôpital André-Mignot, 78157 Le Chesnay, France 
e Réanimation médico-chirurgicale, CHU Saint-Étienne, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, Saint-Étienne, France 
f Département de réanimation médicale et médecine hyperbare, CHU d’Angers, 49933 Angers, France 
g Département d’anesthésie et de réanimation, institut Paoli-Calmettes, 13273 Marseille cedex 9, France 
h Réanimation médicale, hôpital Cochin, 75014 Paris, France 
i Unité de réanimation médicale et respiratoire, Hôtel-Dieu, 75181 Paris cedex 04, France 

Auteur correspondant.

Résumé

La prise en charge des manifestations respiratoires à la phase aiguë des hémopathies myéloïdes aiguës, principalement les leucémies aiguës myéloblastiques (LAM), nécessite le plus souvent une collaboration étroite entre hématologues, pneumologues et réanimateurs. Dominées par les étiologies infectieuses, il existe cependant des atteintes « spécifiques » à ne pas négliger dans la démarche diagnostique et thérapeutique. Il en est ainsi de la leucostase pulmonaire, l’infiltration pulmonaire leucémique, la pneumopathie de lyse tumorale, la protéinose alvéolaire secondaire, les toxicités pulmonaires de la cytosine arabinoside et de l’acide tout trans-rétinoïque. Celles-ci ont fait l’objet d’une mise au point dans la Revue des Maladies Respiratoires publiée en 2010. Nous souhaitons aborder des situations cliniques dont la sévérité amène les patients fréquemment en réanimation. Ainsi, les trois aspects du poumon leucémique (la leucostase, l’infiltration leucémique et la pneumopathie de lyse), ainsi que la protéinose alvéolaire, sont des entités que le pneumologue, l’hématologue et le réanimateur doivent savoir reconnaître. Nous ne ferons ici que des propositions. En effet, il n’existe que peu de consensus, hormis pour la prise en charge métabolique du syndrome de lyse tumorale. Ces données sont donc à réinterpréter régulièrement au vu de nouvelles publications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The effective management of the respiratory manifestations at the early phase of acute myeloid hemopathies, especially acute myeloid leukaemia, frequently requires a close collaboration between hematologists, pulmonologists and intensivists. Dominated by infectious etiologies, there are however “specific” disease entities that should not be neglected in the diagnostic and therapeutic approach. These include lung leukostasis, leukemic lung infiltration, the cell lysis pneumopathy and the secondary alveolar proteinosis. These were the subject of a review in the Revue des Maladies Respiratoires published in 2010. We wished to review the management of these clinical situations, the severity of which mean patients frequently require intensive care unit admission. We are only able to make proposals for management here as there is little consensus, except in the metabolic care of tumour lysis syndrome. These data must therefore be reinterpreted regularly as new publications become available.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Poumon, Leucémies aiguës myéloblastiques, Leucostase, Syndrome de lyse tumorale, Thérapeutique

Keywords : Lung, Acute myeloid leukaemia, Leukostasis, Tumor Lysis Syndrome, Therapeutics


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 6

P. 743-755 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pneumologie et infection VIH : 30 ans de vie commune
  • L.-J. Couderc, F.-X. Blanc, J. Cadranel
| Article suivant Article suivant
  • Prévention des exacerbations de BPCO : un enjeu fondamental
  • N. Roche, B. Aguilaniu, P.-R. Burgel, I. Durand-Zaleski, D. Dusser, R. Escamilla, T. Perez, C. Raherison, T. Similowski, le groupe d’expert « Exacerbations de BPCO » 1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.