Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Atteintes pulmonaires liées au virus HHV-8 au cours de l’infection VIH - 08/12/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.02.011 
R. Borie a, , J. Cadranel b, e, L. Galicier c, f, L.-J. Couderc d, g
a Service de pneumologie A, centre de compétence maladies rares pulmonaires, hôpital Bichat, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France 
b Service de pneumologie et réanimation, centre de compétence maladies rares pulmonaires, hôpital Tenon, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex 20, France 
c Service d’immunopathologie clinique, hôpital Saint-Louis, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
d Service de pneumologie, hôpital Foch, 40, rue Worth, 92150 Suresnes, France 
e Faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie, université Paris VI, 91-105, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
f Faculté Paris-Diderot, Sorbonne Paris-Cité, 10, avenue de Verdun, 75801 Paris, France 
g Faculté de médecine Paris Île-de-France Ouest, université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, 9, boulevard d’Alembert, 78280 Guyancourt, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Le virus HHV-8 est un virus du groupe herpès découvert en 1994 dans des cellules de sarcome de Kaposi. Son rôle a ensuite été établi dans la maladie de Castleman multicentrique et le lymphome primitif des séreuses. Ces maladies surviennent quasi exclusivement chez des patients immunodéprimés, essentiellement au cours de l’infection VIH. Hormis pour le sarcome de Kaposi, les trithérapies antirétrovirales ne semblent pas avoir réduit la fréquence de ces maladies qui restent rares. Dans ces trois maladies, l’atteinte pulmonaire est très fréquente et parfois révélatrice de la maladie. Le sarcome de Kaposi est souvent asymptomatique sur le plan pulmonaire. L’atteinte respiratoire est quasi constamment associée à une atteinte cutanéomuqueuse. La maladie de Castleman se présente typiquement par des polyadénopathies fébriles associées à un syndrome interstitiel radiologique sans infection opportuniste. Le lymphome des séreuses se présente par un épanchement pleural exsudatif lymphocytaire associé à des signes généraux. Il n’existe en général pas de masse pleurale tumorale détectable par les imageries. Le diagnostic rapide de ces entités permet d’éviter des explorations invasives inutiles et d’entreprendre rapidement un traitement spécifique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

HHV-8 is a herpes virus discovered in 1994 in Kaposi sarcoma cells. Its involvement was later demonstrated in multicentric Castleman disease and in primary lymphoma effusion lymphoma. These diseases arise almost exclusively in immunocompromised patients, mostly in association with HIV infection. Apart from Kaposi’s sarcoma, combined antiretroviral therapy does not seem to have reduced the incidence of these diseases, which remain rare. In these three diseases, pulmonary involvement is common and may be the presenting feature. Kaposi’s sarcoma of the lung is usually asymptomatic but may require specific therapy. Pulmonary involvement is mostly associated with cutaneous disease. Patients with Castleman disease typically present with fever and lymphadenopathy, associated with interstitial lung disease without opportunistic infection. Patients with primary lymphoma effusion presents with fever and an exudative lymphocytic pleural effusion, without a pleural mass on the CT-scan. Rapid diagnosis of these conditions avoids unnecessary invasive examinations and leads to prompt specific treatment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Maladie de Castleman, Sarcome de Kaposi, Lymphome primitif des séreuses, KSHV, Hémophagocytose

Keywords : Castleman disease, Kaposi sarcoma, Primary effusion lymphoma, KSHV, Hemophagocytosis


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 10

P. 1209-1223 - décembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Trachéobronchomalacie de l’adulte : avancées et controverses
  • H. Dutau, S. Laroumagne, O. Bylicki, T. Vandemoortele, P. Astoul
| Article suivant Article suivant
  • Le parcours de l’oxygène au cours de l’exercice incrémental
  • B. Aguilaniu, F. Péronnet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.