Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bronchiolite oblitérante postinfectieuse - 18/02/13

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.10.600 
J. de Blic a, , A. Deschildre b, T. Chinet c
a Service de pneumologie et allergologie pédiatriques, université Paris Descartes, hôpital Necker–Enfants-Malades, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, 75015 Paris, France 
b Unité de pneumologie pédiatrique, hôpital Jeanne de Flandres, 59000 Lille, France 
c Service de pneumologie, université de Versailles, hôpital Ambroise Paré, Assistance publique des Hôpitaux de Paris, 92100 Boulogne Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La bronchiolite oblitérante (BO) postinfectieuse est caractérisée par des phénomènes inflammatoires et fibrosants des petites voies aériennes succédant à un épisode infectieux pulmonaire et évoluant vers l’oblitération plus ou moins complète. C’est une cause rare de bronchopathie chronique obstructive, probablement sous-estimée, notamment pour les formes peu étendues. Les formes cliniques diffèrent entre l’enfant et l’adulte. Chez l’enfant, l’adénovirus est le principal agent infectieux en cause, notamment les sérotypes 3,7 et 21 qui sont les plus virulents. Le polymorphisme clinique et radiologique est important avec un pronostic fonctionnel qui dépend de l’extension des lésions pulmonaires. Le diagnostic repose sur la confrontation des données anamnestiques, tomodensitométriques et fonctionnelles. Le traitement est symptomatique et les formes les plus sévères évoluant vers l’insuffisance respiratoire chronique. Chez l’adulte, la fréquence des lésions obstructives définitives est mal connue. Une atteinte parenchymateuse est souvent associée, réalisant un tableau de BO avec pneumonie en voie d’organisation. Cette association modifie la présentation clinique et l’aspect radiologique du tableau infectieux initial et pose souvent de difficile problème de prise en charge. Certains auteurs ont rapporté des cas cliniques avec efficacité présumée d’une corticothérapie systémique mais les données sont parcellaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Post-infectious bronchiolitis obliterans (BO) is characterized by inflammatory and fibrotic lesions of small airways following a pulmonary infection and leading to some degree of airway obstruction. It represents a rare cause of chronic obstructive pulmonary disease, and is probably underestimated, especially when the lesions affect small areas of the lungs. The clinical features differ between children and adults. In children, adenovirus is the most frequently involved infectious agent, especially the more virulent serotypes 3, 7 and 21. The clinical and radiological signs vary widely and the functional outcome depends on the extent of the lung injury. The diagnosis is based on the medical history, the CT-scan and functional data. The treatment is symptomatic. The most severe forms may result in chronic respiratory insufficiency. In adults, the frequency of obstructive injuries of the small airways in the context of lung infection is unclear. Parenchymal lesions are often present, resulting in BO with organizing pneumonia. These lesions alter the clinical presentation and the radiographic features of the initial infectious disease and often prove difficult to diagnose and manage. Several authors have published clinical cases describing presumed efficacy of systemic corticosteroids but the data are scarce.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bronchiolite, Bronchiolite oblitérante avec pneumonie en voie d’organisation, Infection virale, Infection respiratoire, Enfant, Adulte

Keywords : Bronchiolitis, Bronchiolitis obliterans with organizing pneumonia, Viral infection, Respiratory infection, Child, Adult


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2

P. 152-160 - février 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Immunothérapie allergénique dans le traitement de l’allergie aux pollens
  • C. Mailhol, A. Didier
| Article suivant Article suivant
  • Nouvelles techniques de réduction de dose en scanner thoracique
  • M.-P. Revel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.