Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lactatémie trois minutes après une EFX : un critère de maximalité chez le patient BPCO - 18/03/13

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.10.630 
J.-B. Coquart a, , F. Lemaitre a, C. Tourny-Chollet a, R. Sioud b, F. Bart c, J.-M. Grosbois c, d
a Faculté des sciences du sport et de l’éducation physique, université de Rouen, EA 3832, centre d’études des transformations des activités physiques et sportives, boulevard Siegfried, 76821 Mont-Saint-Aignan, France 
b Laboratoire “sport, performance et optimisation”, CNMSS, Tunis, Tunisie 
c Service de pneumologie et d’allergologie, centre hospitalier Germon et Gauthier, Béthune, France 
d Service de réhabilitation multidisciplinaire à l’effort, centre hospitalier Germon et Gauthier, Béthune, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’exploration fonctionnelle à l’exercice (EFX) est utilisée pour la prescription d’exercices chez le patient ayant une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Pour cela, l’EFX doit être maximale. Cependant, l’intérêt de la lactatémie (à la fin d’une EFX : [Lamax] ou après trois minutes : [Larécup]) pour confirmer la maximalité reste controversé. L’objectif de cette étude est de fixer un seuil de [Lamax] et/ou [Larécup] permettant de confirmer la maximalité d’une EFX chez le patient BPCO.

Méthodes

Trente-six patients BPCO réalisaient une EFX, jusqu’à épuisement volontaire. Durant l’EFX, les paramètres cardiorespiratoires, [Lamax] et [Larécup] étaient mesurés. Lorsqu’au moins 3/5 critères habituellement utilisés pour attester la maximalité étaient retrouvés, l’EFX était dite exhaustive, sinon l’EFX était dite sous-maximale. Une analyse des courbes de receiver operating characteristic (ROC) était réalisée.

Résultats

Pour [Lamax], les aires sous la courbe de ROC et sous la diagonale n’étaient pas différentes (p=0,16). Pour [Larécup], la courbe de ROC s’infléchissait à 5,8mmol/L (sensibilité=0,92 et spécificité=0,56).

Conclusions

La [Lamax] ne peut être utilisée comme critère de maximalité dans notre population. En revanche, une [Larécup] inférieure à 5,8mmol/L peut aider à confirmer la non-maximalité d’une EFX chez le patient BPCO. En dessous de ce seuil, 93 % des patients réalisaient une EFX dite sous-maximale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The graded exercise test (GXT) is used to measure the exercise capacity of patients with chronic obstructive pulmonary disease (COPD). To do this GXT must be maximal (exhaustive). However, the value of the blood lactate at the GXT endpoint [Lamax] or after a recovery period of three minutes [Larecovery], to confirm that the GXT is maximal, remains controversial. The purpose of the present study is to determine a threshold of [Lamax] and/or [Larecovery], which confirms the exhaustiveness of GXT in patients with COPD.

Methods

Thirty-six patients with COPD performed a GXT until exhaustion on a cycle ergometer. During the GXT cardiorespiratory parameters, [Lamax] and [Larecovery] were measured. When at least three out of five of the most frequently used criteria to confirm exhaustion were met, GXT was considered as maximal. Conversely, GXT was considered as sub-maximal when less three criteria were observed. The receiver operating characteristic (ROC) curves were analyzed.

Results

For [Lamax] the areas under the ROC curve and the areas under the diagonal were not significantly different (P=0.16). For [Larecovery] the ROC curve inflected itself at 5.8mmol/L (sensitivity=0.92 and specificity=0.56).

Conclusions

It was not possible to use [Lamax] to confirm exhaustion in our population. However, [Larecovery]<5.8mmol/L may help to confirm non-exhaustion during GXT in patients with COPD. Below this blood lactate threshold 93% patients performed a sub-maximal GXT.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Acide lactique, Exploration fonctionnelle à l’exercice, Test incrémental, Broncho-pneumopathie chronique obstructive, Critère de maximalité

Keywords : Lactic acid, Incremental test, Chronic obstructive pulmonary disease, Maximal exercise testing criteria


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 3

P. 187-193 - mars 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La toux chronique du sujet âgé est associée à une limitation expiratoire des débits
  • E. Frappé, M. Gautier-Guillot, J.-C. Barthélémy, D. Maudoux, F. Roche, F. Costes
| Article suivant Article suivant
  • Éducation respiratoire par le chant au cours d’un programme de réhabilitation respiratoire
  • B. Herer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.