Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Faisabilité de la recherche de mutations EGFR et KRAS sur des prélèvements obtenus par EBUS-PTBA - 07/06/13

Doi : 10.1016/j.rmr.2012.12.013 
S. Boulanger a, 1, C. Delattre b, 1, C. Descarpentries c, 1, F. Escande c, B. Bouchindhomme b, M.-C. Copin b, X. Dhalluin a, A. Scherpereel a, P.-P. Ramon a, A. Cortot a, C. Fournier a, , 1
a Service d’endoscopie respiratoire, clinique de pneumologie, hôpital Calmette, pôle cardiovasculaire et pulmonaire, CHRU de Lille, 59000 Lille, France 
b Institut de pathologie, CHRU de Lille, Lille, France 
c Laboratoire de biochimie et biologie moléculaire, CHRU de Lille, Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La détermination du profil mutationnel dans le carcinome bronchique non à petites cellules (CBNPC) est devenue incontournable. La faisabilité de l’analyse moléculaire sur les prélèvements réalisés par ponctions transbronchiques à l’aiguille écho-guidées (EBUS-PTBA) reste discutée.

Méthode

Les patients avec CBNPC non épidermoïde diagnostiqués par EBUS étaient inclus ; l’analyse était rétrospective en 2010, puis prospective de janvier à août 2011. Le recueil du prélèvement en phase liquide permettait de réaliser une cytologie en couche mince (méthode ThinPrep®) pour étude morphologique et une inclusion en paraffine utile au typage immuno-histochimique puis à l’analyse moléculaire. Après contrôle morphologique, les prélèvements faisaient l’objet d’une recherche de mutations EGFR par SNApShot et de mutations KRAS par pyroséquençage.

Résultats

Quatre-vingt-deux patients étaient inclus, dont 63 adénocarcinomes. La recherche de mutations EGFR et KRAS était possible chez respectivement 80 (97,6 %) et 78 (95,1 %) patients. Parmi les 80, quatre patients (5 %) étaient mutés EGFR : femmes caucasiennes avec adénocarcinome TTF1 positif ayant peu ou pas fumé (<5PA). Dix-huit patients (23 %) étaient mutés KRAS.

Conclusion

La recherche de mutations dans le CBNPC peut être réalisée sur les prélèvements obtenus par EBUS-PTBA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Assessment of mutation status in patients with non-small cell lung cancer (NSCLC) is often required. The aim of this study was to confirm the feasibility of molecular mutation analysis in cytologic specimens obtained by endobronchial ultrasound-guided transbronchial needle aspiration (EBUS-TBNA).

Methods

Patients with an EBUS-TBNA positive for adenocarcinoma or NSCLC (squamous cell carcinoma excluded) were included retrospectively from January to December 2010, and prospectively from January to August 2011. Specimens were collected on liquid based preparation and processed on paraffin-embedded cell blocks after ThinPrepÒ procedure. Molecular analysis was performed by a SnaPshot assay for EGFR and by pyrosequencing for KRAS on suitable samples (>5% tumor cells).

Results

Eighty-two patients were included (63 adenocarcinoma). Molecular analysis for EGFR was feasible in 80 (97.6%) patients and for KRAS in 78 (95.1%) patients. Molecular analysis identified EGFR and KRAS mutations in tumor samples from four (5%) and 18 (23%) patients respectively. All EGFR mutations were found in women.

Conclusions

Molecular analysis mutations can be performed routinely in cytologic specimens obtained by EBUS-TBNA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Échoendoscopie bronchique, Analyse moléculaire, EGFR, KRAS, Cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC)

Keywords : EBUS TBNA, EGFR, KRAS, Molecular mutation analysis, NSCLC


Plan


© 2013  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 5

P. 351-356 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Peut-on faire de la biologie moléculaire sur les ponctions trans-bronchiques écho-guidées (EBUS-PTBA) ? Un défi à relever
  • V. Gounant, J. Fleury-Feith, M. Wislez
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie des cancers bronchopulmonaires après traitement d’un premier cancer
  • P. Mordant, P.-B. Pages, C. Foucault, A. Badia, E. Fabre, A. Dujon, F. Le Pimpec Barthes, M. Riquet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.